Gironde: Une mère se défenestre avec son nouveau-né, le bébé décède

SOCIETE La mère est hospitalisée dans un état grave...

avec AFP

— 

La clinique de Lormont (Gironde) où une mère s'est défenestrée avec son bébé.
La clinique de Lormont (Gironde) où une mère s'est défenestrée avec son bébé. — Google

Une fillette de quatre jours, qui se trouvait dans un état critique après avoir chuté du deuxième étage d'une maternité de la banlieue bordelaise avec sa mère, est décédé mercredi des suites de ses blessures, a-t-on appris de source hospitalière et auprès du parquet pour lequel la piste d'une défenestration volontaire est la plus probable. Selon ces sources, l'enfant est décédé «après 12H00» au CHU de Bordeaux où il avait été admis peu après 08h avec sa mère, une Ukrainienne de 36 ans qui s'était défenestrée avec son bébé en début de matinée du deuxième étage d'une maternité de Lormont (Gironde).

Le drame, dont les raisons sont encore indéterminées, s'est produit vers 07H00, à la polyclinique Bordeaux Rive Droite, anciennement clinique des Quatre Pavillons, à Lormont (banlieue de Bordeaux), selon les pompiers, confirmant une information de sudouest.fr. «Nous sommes intervenus pour secourir une femme supposée s'être jetée du deuxième étage de la clinique», a indiqué à l'AFP l'un de ces pompiers, qui a précisé que l'enfant et sa mère avaient été hospitalisées dans un «état grave».

Une chute d’environ huit mètres

Joint par l'AFP, le directeur de la clinique, Elien Meynard, n'a pas apporté de précision sur les circonstances du drame, précisant toutefois que la jeune femme se trouvait «a priori» seule dans sa chambre, avec son bébé. Elle a fait une chute d'environ 8 mètres, a-t-il ajouté. La fenêtre de la chambre était de type «à l'italienne», la partie basse basculant vers l'extérieur et offrant un entrebâillement «très réduit», a-t-il expliqué.

Lorsqu'elles ont chuté, un véhicule de pompiers passait à proximité et la mère et sa fille ont pu rapidement être prises en charge par les pompiers et les services d'urgence de la polyclinique, avant d'être évacuées vers le CHU de Bordeaux, a poursuivi Elien Meynard. Selon le site internet de Sud Ouest, l'enquête a été confiée aux policiers de la Brigade départementale de protection de la famille de la Sûreté départementale de la Gironde. La Polyclinique Bordeaux Rive Droite est un établissement privé d'une capacité de 240 lits et dispense de soins en médecine, chirurgie et obstétrique.