Trafic: 316 km de bouchons cumulés, le trafic décroit

VACANCES C'est le week-end noir de l'année...

avec AFP

— 

Des véhicules coincés dans un embouteillage le 2 août 2013 près de Lyon
Des véhicules coincés dans un embouteillage le 2 août 2013 près de Lyon — Philippe Desmazes AFP

La circulation commençait doucement à décroître samedi autour de 13H00, après un pic enregistré de 828 km de bouchons en cette journée de samedi classée noire dans le sens des départs et rouge pour les retours. Selon le Centre national d'information routière (Cnir), le cumul des encombrements est redescendu à 390 km sur toute la France à 15H00, puis à 316 km sur toute la France à 18h0. Un progressif retour à la normale après le pic de 12H30 et ses 828 km de bouchons. L'an dernier, le pic s'était élevé à 825 km à 12h30. L'an dernier le pic s'était élevé à 825 km à 12h30. Le record absolu d'encombrements recensés au Cnir fut enregistré le samedi 4 août 2007 à 12h30 avec 842 km de bouchons cumulés, ce qui correspond à la liaison Paris - Toulon totalement embouteillée.

>> Nos conseils pour bien voyager en voiture

Dans le sens des départs depuis Paris jusqu'aux Pyrénées, par Bordeaux, Bison Futé comptait, 20 km de retenue au nord de Bordeaux. Entre Bordeaux et Hendaye, ne subsistait plus que 5 km de ralentissements au sud de Bordeaux, et 20 km à l'est de Niort sur l'A 10.

Depuis Paris jusqu'aux Pyrénées par Toulouse, 16 km de ralentissements étaient aussi comptés à Donzenac (nord de Brive). Mais, comme chaque année, les plus grosses difficultés se sont concentrées sur l'A7 tout au long de la journée. Elles se résorbaient progressivement samedi en fin d'après-midi. La circulation y demeurait difficile sur 15 km entre Valence Nord et Loriol, et sur 5 km après Montélimar Nord.

Dans la journée, entre Vienne et Montélimar, il fallait à nouveau 3h15 pour relier Lyon à Orange au lieu d'1h40 d'habitude. Dans le sens des retours ce temps de trajet s'élève à 2h00. Bison Futé a mis en place des mesures de régulation du trafic entre la capitale des Gaules et Valence, puis vers la Méditerranée notamment.

 

2 heures d'attente au péage français en direction de l'Italie

L'attente la plus longue semblait baisser un peu en Haute-Savoie, au tunnel du Mont-Blanc, où Bison Futé comptait 2H15 d'attente au péage français en direction de l'Italie, contre 3H00 une heure plus tôt.
 
Sur la route menant en Espagne par la vallée du Rhône il y avait 30 km d'embouteillages entre le péage de Gallargues et Saint-Jean-de-Védas sur l'A9. Le temps de parcours entre Orange et Narbonne était de 02H30 au lieu de 01H45, et celui entre Narbonne et l'Espagne d'1H40 au lieu de 50 minutes.
 

Classé vert pour dimanche

A ces difficultés de circulation s'ajoutent une alerte pollution dans le bassin lyonnais, le nord-Isère et vallée du Rhône, ainsi qu'une alerte canicule dans le Rhône et l'Ain.

Concernant la chaleur, Bison Futé conseille d'emporter des boissons fraîches en quantité suffisante, faire des pauses plus fréquentes, ne pas laisser les enfants, personnes âgées et animaux domestiques dans le véhicule lors des arrêts.

Il recommande enfin d'écouter 107.7 et de bien lire les conseils qui sont diffusés sur les panneaux autoroutiers et routiers.

Pour ce week-end traditionnel de chassé-croisé entre les juillettistes et les aoûtiens, la circulation est donc attendue «extrêmement difficile» samedi dans le sens des départs sur la majorité des grands axes. Bison futé indique qu'il vaut mieux attendre dimanche, classé vert, pour partir.