Le mouvement de protestation de détenus à la prison de Bourg-en-Bresse a pris fin

PRISON Une vingtaine de détenus auraient détruit du mobilier parce qu'on leur interdit de porter un short...

avec AFP

— 

Google map de Bourg-en-Bresse.
Google map de Bourg-en-Bresse. — Google map

Entre 16h et 19h ce jeudi, un mouvement de protestation de détenus a éclaté à la prison de Bourg-en-Bresse, a-t-on appris de source proche du dossier, confirmant une information de Europe 1.

Selon Le Parisien, la mutinerie aurait pris fin vers 19h, à la suite d'une intervention des forces de l'ERIS, les équipes régionales d'intervention et de sécurité. Les gardiens auraient essuyé des insultes mais aucun violence physique.

Le mouvement est géré en interne

«Il y a un mouvement de protestation des détenus qui, pour l'instant, est gérée en interne», a-t-on précisé de même source.

Des détenus détruiraient le mobilier

Selon Europe 1, «une vingtaine de détenus seraient en train de détruire le mobilier d'une aile du centre de détention». «Des canalisations d'eau auraient également été touchées, dans ce centre pénitentiaire de 700 places, ouvert il y a trois ans seulement», précise la radio.

La raison? interdiction du short

Selon Le Parisien, les détenus se seraient révoltés en raison d'une interdiction de porter un short pour aller faire du sport. «Malgré les fortes chaleurs, le port du short serait interdit par le règlement», affirme le quotidien sur son site Internet.