Que pensez-vous de la fin de l'impunité concernant les véhicules immatriculés à l'étranger?

VOTRE AVIS Les Français et Espagnols flashés dans les deux pays seront désormais poursuivis...

Cédric Garrofé

— 

Radar automatique.Cerons, 11 juillet 2011.
Radar automatique.Cerons, 11 juillet 2011. — SEBASTIEN ORTOLA / 20 MINUTES

Les automobilistes vont-ils être plus attentifs sur les routes étrangères? Dès aujourd'hui, les conducteurs de véhicules immatriculés en France flashés par les radars espagnols seront poursuivis a annoncé la Sécurité routière. Il en sera de même pour les Espagnols verbalisés en France. 

>> Sur la route des vacances, méfiez-vous des radars espagnols

Déjà entrée en vigueur avec la Belgique, la Suisse et le Luxembourg, ce dispositif bilatéral devrait se généraliser peu à peu entre les différents pays de l'Union européenne si l'on se réfère à la loi du 16 juillet 2013 qui transpose une directive européenne du 25 octobre 2011. Celle-ci facilite notamment l’échange transfrontalier d’informations sur les infractions de sécurité routière (vitesse, feux rouges), constatées par les radars.

En France, environ 25% des infractions relevées (50% en période estivale) depuis le déploiement des radars de contrôle de vitesse concerneraient des véhicules immatriculés à l'étranger...

Que pensez-vous de la fin de l'impunité concernant les véhicules immatriculés à l'étranger? Y êtes-vous favorable? Pourquoi? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous ou via reporter-mobile@20minutes.fr