Intempéries: Reprise complète du trafic des TGV sur l'axe Paris-Bordeaux... Nouveaux orages à venir...

B.D. avec AFP

— 

D'importants retards affectaient vendredi soir les liaisons Paris-Lille et Paris-Londres dans les deux sens en raison du blocage pendant plusieurs heures de deux trains, un TGV et un Eurostar, dans l'Oise, dû à un problème électrique lié aux orages, a indiqué la SNCF.
D'importants retards affectaient vendredi soir les liaisons Paris-Lille et Paris-Londres dans les deux sens en raison du blocage pendant plusieurs heures de deux trains, un TGV et un Eurostar, dans l'Oise, dû à un problème électrique lié aux orages, a indiqué la SNCF. — Joel Saget AFP

19h35: Des dizaines de milliers de foyers privés de téléphone
Environ 53.000 personnes étaient toujours privées de téléphone samedi en fin d'après-midi en Aquitaine et Poitou-Charentes en raison des violents orages qui ont touché ces deux régions, a-t-on appris auprès d'Orange. En Aquitaine, 48 000 clients sont touchés, 43.000 dans le quartier de Caudéran à Bordeaux et 1.700 à Pauillac alors que 5.000 clients sont impactés en Poitou-Charentes, principalement en Charente, Charente-Maritime et dans une moindre mesure la Vienne, selon un communiqué de l'opérateur. Dans la journée de samedi, Orange a réparé les lignes téléphoniques de près de 11.000 foyers.
18h12: Reprise du trafic des TGV sur l'axe Paris-Bordeaux
La circulation des TGV sur l'axe Paris-Bordeaux a repris complètement samedi après-midi, après une interruption du trafic en début de journée dans les deux sens en raison de chutes d'arbres sur les voies provoquées par des orages pendant la nuit, a annoncé la SNCF. «La circulation des TGV a totalement repris depuis 16h30», avec des «conditions de circulations normales» rétablies sur les deux voies de l'axe Paris-Bordeaux, mais compte tenu du nombre de trains à faire circuler, la SNCF «prévoit néanmoins des retards jusqu'à la fin de la journée», a annoncé la compagnie ferroviaire dans un communiqué.
17h09: Orages en perspective sur la moitié de la France
Le temps dimanche sera très orageux sur la moitié est du pays, tandis que le reste du pays connaîtra une accalmie, selon Météo-France. L'alerte orange orages concerne 42 départements sur une bande allant de l'ensemble des régions de l'Ouest au Centre et à l'Ile-de-France et au Nord-Est.
La zone pluvio-orageuse formée samedi se retrouvera dimanche matin dès le début de journée entre l'est de Midi-Pyrénées, l'Auvergne, la Bourgogne, la Champagne-Ardennes et la Lorraine. Ces orages se déplaceront lentement vers l'Est et deviendront vite actifs en fin de matinée. Les précipitations seront particulièrement importantes et s'accompagneront d'orages, de chutes de grêle et de fortes rafales de vent.
16h18: 42 départements en alerte orange
Onze départements de plus ont été placés en alerte orange, soit 42 en tout, selon Météo France
14h45: A Bordeaux, journée difficile après la «tempête» de la nuit
Arbres jonchant les rues, plots renversés, caves inondées: le réveil a été dur à Bordeaux et en Gironde après un orage décrit par tous comme une «tempête». Et pour cause, la Gironde a été le département le plus touché par les intempéries de la nuit. Les pompiers, appelés pour plus de mille interventions, avaient recensé en fin de matinée 122 arbres sur les voies et bâtiments publics, 1.246 fuites d'eau et caves inondées.
En bras de chemise, le maire UMP Alain Juppé a rendu visite à des administrés touchés par les intempéries. Pendant ce temps, rue Sainte Catherine, certains commerces n'avaient toujours pas ouvert et leurs propriétaires balayaient encore l'eau qui s'est infiltrée durant la nuit. Les sous-sol du grand Théâtre, sont également inondés. Et en milieu de matinée, le gaz a été coupé dans une partie du centre historique, après la détection d"une «sur-pression», selon des employés chargés de vérifier les installations.

14h35: Reprise «lente et progressive» de la circulation des TGV Paris-Bordeaux
Les TGV ont recommencé à circuler entre Bordeaux et Paris peu après 14h, mais la reprise est «lente et progressive» après une interruption complète du trafic dans les deux sens, a annoncé la SNCF.
«Les trains recommencent à circuler sur une seule voie au départ alternativement de Paris-Montparnasse et de Bordeaux. Cette reprise est lente et progressive et les circulations resteront perturbées jusqu'à la fin de la journée», a déclaré un porte-parole de la SNCF.

14h24: 31 départements placés en alerte orange
Météo France a placé un total de 31 départements en alerte orange pour les orages, sur une bande allant du Sud-Ouest au Centre, à l'Ile-de-France et jusqu'au Nord de la France. Les départements concernés sont ceux de l'Ile-de-France, du Limousin, du Nord-Pas-de-Calais, de la Picardie, ainsi que l'Allier, l'Aveyron, le Cantal, le Cher, l'Eure-et-Loir, l'Indre, le Loir-et-Cher, le Loiret, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Puy-de-Dôme, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Dordogne, et le Gers.

13h45: La circulation des TGV totalement interrompue entre Paris et Bordeaux
Les chutes d'arbres encombrant les voies ont fortement perturbé le trafic en ce jour de grands départs, où 260.000 voyageurs devaient transiter par la Gare de Lyon et 203.000 par Montparnasse, à Paris, selon le ministère des Transports. Une quinzaine de TGV sont ainsi «retenus» en gare et «toutes les circulations» sont «interrompues» entre Bordeaux et Paris dans les deux sens, a annoncé la SNCF à la mi-journée. Six TGV étaient «retenus» à Paris-Montparnasse, deux à Bordeaux et sept dans les gares intermédiaires (Poitiers, Châtellerault, Angoulême, Tours) peu avant 13h, indique un communiqué de la SNCF. «Tous les trains sont climatisés et ont été avitaillés», assure la SNCF.
«Les circulations devraient reprendre partiellement à partir de 14h sur l'une des deux voies», indique la SNCF. La compagnie avait déjà annoncé dans la matinée une reprise du trafic, alternativement sur une des voies, avant de se raviser. Environ 200 personnes «sont au travail sur les voies depuis 4h ce matin», selon le communiqué qui précise que les «billets des voyageurs concernés par ces fortes perturbations seront échangeables ou remboursables».
Le trafic sur les TER était en revanche en cours de normalisation et concernant les TGV la SNCF tablait sur trois heures de retard.

13h10: Un avion foudroyé fait demi-tour
Un avion d'Air Méditerranée victime d'un «foudroiement sévère» juste après avoir quitté Paris pour Beyrouth vendredi soir, est retourné à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle pour un contrôle de précaution, avant de repartir.

12h45: 100.000 foyers sans électricité, un millier de techniciens mobilisés
Quelque 100.000 foyers restent privés d'électricité dans toute la France, principalement en Aquitaine et Poitou-Charentes, tandis qu'un millier de techniciens sont mobilisés pour rétablir le courant, selon ERDF. Au total, 53.000 foyers restent privés de courant en Poitou-Charentes et 28.000 en Aquitaine. Dans la région Centre, 7.000 foyers n'ont plus d'électricité, 4.000 en Pays de la Loire, 4.000 en Picardie, 2.500 dans le Nord-Pas-de-Calais, 1.000 en Normandie et 1.000 en Alsace-Franche-Comté.

12h40: Un facteur gravement blessé par la foudre à Nantes
Un orage violent qui a éclaté ce samedi matin à Nantes a grièvement blessé un facteur qui a été touché par la foudre et dont le pronostic vital restait engagé en fin de matinée, a-t-on appris auprès de la préfecture de Loire-Atlantique. L'homme, âgé de 46 ans, circulait à pied vers 10h30 allée Duquesne à Nantes quand un orage «bref mais violent» a éclaté: la foudre s'est abattue sur un arbre proche et sur le facteur, a-t-on appris auprès des sapeurs-pompiers et de la préfecture.
L'homme, dont le coeur s'est arrêté, a été transporté d'urgence au CHU de Nantes. «Les médecins ont réussi à relancer le coeur» mais «son état reste plutôt préoccupant», a précisé le directeur de cabinet de la préfecture Patrick Lapouze. L'arbre auprès duquel se trouvait le facteur a été aussi endommagé par la foudre et va être abattu pour raison de sécurité.

11h30: 28 départements en vigilance orange
Comme prévu, Météo France a lancé une nouvelle alerte, qui concerne cette fois 28 départements: ceux de l'Ile-de-France, du Limousin, du Nord-Pas-de-Calais, de la Picardie, ainsi que l'Allier, l'Aveyron, le Cantal, le Cher, l'Eure-et-Loir, l'Indre, le Loir-et-Cher, le Loiret, le Lot, le Puy-de-Dôme, le Tarn et le Tarn-et-Garonne.

10h20: Meteo France lève la vigilance orange
Mais Météo-France prévoit une nouvelle vague orageuse qui touchera dans l'après-midi et en soirée une bande allant du Sud-Ouest vers le Centre, l'Ile-de-France et le Nord, et se prépare en conséquence à lancer une novuelle vigilance orange.

10h: Une femme de 70 ans grièvement blessée du fait des orages
La septuagénaire a été blessée à Pauillac (Gironde) par la chute du clocher de la ville sur sa maison.

9h30: En France, quelque 144.000 foyers privés d'électricité
Quelque 144.000 foyers sont privés d'électricité dans toute la France. En Aquitaine et en Poitou-Charente, des régions touchées en début de nuit par les orages, 110.000 foyers sont sans électricité, contre 160.000 à 7h. 40.000 foyers sont concernés en Aquitaine (35.000 en Gironde, 5.000 dans le Périgord) et 70.000 en Poitou Charente (40.000 en Charente, 25.000 en Charente Maritime, 5.000 dans la Vienne). Dans le Centre, 4.000 foyers n'ont plus d'électricité en Indre-et-Loire et 4.000 en Normandie. En Picardie, 7.000 foyers sont touchés. 11.000 dans le Nord-Pas-de-Calais et 4.000 en Franche-Comté.

9h: Le trafic TGV très perturbé entre Paris et Bordeaux
Quatre TGV en direction de Bordeaux sont «retenus en gare à Paris» et quatre autres en direction de Paris sont bloqués en gare de Bordeaux. Une «petite dizaine» de trains circule «à petite vitesse» entre les deux villes, indique un porte-parole de la SNCF.

9h15: En Gironde, les pompiers sont intervenus un millier de fois
Les pompiers ont procédé dans la nuit de vendredi à ce samedi à 1.063 interventions sur le département, dont 693 dans l'agglomération bordelaise et quelque 225 dans le bassin d'Arcachon. Ces interventions concernent pour l'essentiel des chutes d'arbres et de câbles sur la voie publique ainsi que des locaux inondés et des courts-circuits.


8h: Les trains bloqués vendredi soir repartis
Le trafic revient progressivement à la normale sur les rails, après les importants retards qui ont affecté les liaisons Paris-Lille et Paris-Londres dans les deux sens en raison du blocage pendant plusieurs heures de deux trains, un TGV et un Eurostar, dans l'Oise, dû à un problème électrique lié aux orages. L'Eurostar qui circulait entre Londres et Paris a finalement pu repartir peu avant 20h30, le TGV Paris-Lille, a également pu reprendre sa route peu après 20H30 après plus de deux heures d'arrêt. Toutefois cette ligne à grande vitesse entre Paris et Lille, sur laquelle des arbres sont tombés, n'est pas encore dégagée et le trafic ne pourra pas reprendre avant plusieurs heures, a expliqué la SNCF.

7h35: 160.000 foyers privés d'électricité  dans le Sud-Ouest
Les importants orages qui ont touché la région dans la nuit ont eu pour conséquence de priver quelque 160.000 clients d'électricité, annonce ERDF, le gestionnaire du réseau d'EDF. Ces coupures de courant concernent environ 100.000 clients en région Poitou-Charente et 60.000 en Aquitaine.

7h30: Météo France place 21 départements en alerte orange
La vigilance orange concerne 21 départements dans les régions de Haute-Normandie, Ile-de-France et Nord-Pas-de-Calais et plusieurs départements: Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret, Maine-et-Loire, Oise, Sarthe et Somme.