Le Cran s'insurge contre le nom du logiciel «Colbert 2.0» présenté par Montebourg

SOCIETE Le Conseil représentatif des associations noires estime «atroce» de nommer ce logiciel «du nom de celui qui rédigea le Code Noir»...

A.-L.B.

— 

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, le 27 février 2013 à Bercy.
Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, le 27 février 2013 à Bercy. — V.WARTNER / 20 MINUTES

Le Conseil représentatif des associations noires (Cran) se dit consternée par le nom du logiciel «Colbert 2.0» que vient de présenter le ministre du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. Ce logiciel est destiné à favoriser la relocalisation des entreprises en France. 

Mais, souligne le Cran, il reprend le nom de Jean-Baptiste Colbert, ministre de Louis XIV, un homme «qui prépara le Code Noir». Ce code, daté de 1685, réglementait la vie des esclaves noirs dans les colonies françaises.

«Erreur choquante»

Dans un communiqué, Louis-Georges Tin, président du Cran, juge qu'«Arnaud Montebourg est soit est totalement ignorant de l'histoire coloniale, soit totalement méprisant à l'égard des peuples colonisés». Dans un cas comme dans l'autre, nous demandons «qu'il répare immédiatement cette erreur choquante».

Il écrit par ailleurs qu’«il y a encore des rues Colbert, des lycées Colbert, et une salle Colbert à l'Assemblée nationale, autant de lieux qui devraient (…) être débaptisés».