Trappes: deux hommes condamnés pour l'agression d'une femme voilée

© 2013 AFP

— 

Vue extérieure en date du 20 juillet 2013 du commissariat de Trappes
Vue extérieure en date du 20 juillet 2013 du commissariat de Trappes — Fred Dufour AFP

Deux hommes ont été condamnés à deux mois de prison ferme mardi par le tribunal de Versailles pour l'agression d'une femme voilée survenue dimanche à Trappes (Yvelines), quelques jours avant des échauffourés autour du commissariat de la ville, a-t-on appris samedi de sources judiciaires et policières.

Dimanche, deux hommes «alcoolisés» ont pris à partie une femme «parce qu'elle était voilée» et l'ont menacée avec un couteau, selon ces sources.

Interpellés, ils ont été jugées mardi en comparution immédiate. Les deux agresseurs ont été placés sous mandat à l'issue de l'audience.

Deux jours plus tard, toujours à Trappes, le contrôle par la police d'une femme intégralement voilée a dégénéré, quand son mari a agressé l'un des fonctionnaires de police en tentant de l'étrangler, selon le procureur de la République à Versailles Vincent Lesclous.

Le contrôle qui a mal tourné a été suivi d'affrontements vendredi soir autour du commissariat de Trappes. Pendant près d'une heure, 250 habitants ont lancé des pierres sur le bâtiment et brûlé des poubelles.

Lors des échauffourées, un adolescent de 14 ans a été grièvement blessé à un oeil par un projectile dont l'origine est pour l'heure indéterminée, selon le procureur.

Vendredi, des habitants du quartier et une source proche du dossier avaient évoqué un tir de flash-ball.