Vacances: Pensez au passeport pour votre chien

ANIMAUX Les gens qui veulent partir à l’étranger avec leurs compagnons à quatre pattes doivent désormais absolument se munir d’un passeport pour animaux domestiques …

Caroline Girardon
— 
Les passeports pour animaux domestiques sont délivrés par les vétérinaires et sont valables la durée de la vie de l'animal.
Les passeports pour animaux domestiques sont délivrés par les vétérinaires et sont valables la durée de la vie de l'animal. — J.M De Ledrem / SIPA



Il y a ceux qui décident de laisser leur chien en vacances chez leur belle-mère ou qui demandent à leurs voisins de venir nourrir l’animal le temps de leur absence. Et puis, il y a ceux qui ne peuvent pas se passer de leur compagnon à quatre pattes et préfèrent le glisser dans leurs valises plutôt que de passer leurs vacances loin de lui.  Si vous êtes dans ce cas et que vous vous apprêtez à partir hors de France, certaines démarches s’avèrent nécessaires.

 Tout d’abord, il faut avant tout un passeport européen… pour animal de compagnie. Un fameux sésame délivré par le vétérinaire. Mais au préalable, il faut que votre chien, votre chat ou furet soit identifié par une puce électronique ou un tatouage lisible. Sans ça, pas de passeport. Deuxième condition obligatoire : être vacciné contre la rage. Ensuite si vous comptez parcourir la Finlande, le Royaume-Uni, Malte ou encore l’Irlande, avec votre boule de poil préférée, il faut que celle-ci soit également immunisée contre l’échinococcose.

 Peu de demandes

 «On délivre entre 40 et 50 passeports chaque année, relate Solange de la clinique vétérinaire Chamba à Lyon. Mais la plupart le sont à la suite d’un vaccin contre la rage. Du moment que les animaux sont vaccinés, ils ont un passeport. En réalité, ces deux derniers mois, on a enregistré une quinzaine de demandes spécifiquement pour des projets de voyage». «Un tiers de notre clientèle part en voyage avec son animal de compagnie, confirme une employée d’un autre cabinet de vétérinaire en presqu’île lyonnaise. Ce sont plutôt des familles ou des jeunes. En fait, les gens ne sont pas trop au courant. La demande ne vient pas forcément de leur part. C’est nous qui leur en parlons lors d’une consultation et ensuite ils reviennent pour vacciner leur chien contre la rage.» Le passeport comprenant les caractéristiques de l’animal, son numéro d’identification, voire son dossier médical est alors délivré, moyennant 11 euros. Il ne concerne que les chats, les chiens et les furets.

Eviter les trafics d’animaux

 Valable durant toute la vie de l’animal, le passeport est ensuite légalisé par la direction de la protection des populations. «Ce document est utile pour deux raisons : l’aspect sanitaire dans un premier temps car il atteste de la bonne santé de l’animal. Et en étant vacciné, on s’assure qu’il ne ramènera pas de maladie de l’étranger, explique Vincent Pfister, chef de service au sein de la direction de protection des populations du Rhône. Ensuite, le fait que l’animal soit identifié, cela permet de superviser le marché des animaux domestiques et de contrôler d’éventuels trafics.»