Valls annonce une baisse de 15,1% du nombre des morts sur les routes au 1er semestre

SECURITE 257 vies ont été épargnées d'une année sur l'autre...

avec AFP

— 

Manuel Valls à Marseille le 12 octobre 2012.
Manuel Valls à Marseille le 12 octobre 2012. — VILLALONGA KARINE/SIPA

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a annoncé jeudi une baisse de 15,1 % du nombre des morts sur les routes au premier semestre 2013 par rapport à la même période en 2012.

Selon les chiffres de la Sécurité routière, 257 vies ont ainsi été épargnées d'une année sur l'autre, avec 1.440 morts sur le premier semestre 2013 (1.697 l'année précédente)

3.645 morts en 2012

Lors d'une conférence de presse place Beauvau, Manuel Valls, qui a fixé comme objectif de tomber sous la barre des 2.000 morts sur l'année en 2020, s'est félicité de ces «résultats encourageants», avec une «baisse deux fois plus importante» que l'année précédente.

Il y a eu 3.645 morts en 2012, un plus bas historique depuis l'apparition de statistiques en 1948. En juin, la baisse du nombre des morts a été de 11%, après la baisse exceptionnelle de mai (-29,5%).

Baisser la vitesse du périph'

Il s'est par ailleurs dit «favorable» à une baisse à 70 km/h de la vitesse sur le périphérique parisien, aujourd'hui limité à 80 km/h. Une proposition défendue par le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë.

La préfecture de police de Paris a annoncé la semaine dernière un doublement (de huit à seize) du nombre des radars sur le périphérique où près d'un accident sur deux est directement causé par «une vitesse excessive ou inadaptée», selon la PP.