Incendie de l'hôtel Lambert: Des dommages «irréversibles», selon Filippetti

FAIT DIVERS Cet «important incendie», qui n'a fait aucune victime, a pris au milieu de la nuit dans la toiture de l'hôtel particulier, classé monument historique et actuellement en restauration...

avec AFP

— 

L'hôtel particulier Lambert a pris feu à 1h30 du matin le 10 juillet 2013.
L'hôtel particulier Lambert a pris feu à 1h30 du matin le 10 juillet 2013. — VINCENT WARTNER/20MINUTES

L'hôtel Lambert, œuvre de l'architecte Louis Le Vau, à la pointe de l'île Saint-Louis à Paris, acheté en 2007 par le frère de l'émir du Qatar et actuellement en restauration, a été ravagé par un incendie dans la nuit de mardi à ce mercredi. Le feu a été circonscrit ce mercredi matin après 7h30, ont annoncé les sapeurs-pompiers.

>> Pour lire notre reportage, c'est par ici

Arrivés sur place vers 1h30,  les pompiers sont parvenus à circonscrire l'incendie aux alentours de 7H30 après plusieurs heures de lutte contre les flammes qui ont longtemps menacé de se propager aux bâtiments adjacents. «Le feu s'est propagé assez vite puisque le bâtiment est vide et en pleine rénovation et l'intervention était très compliquée avec une structure très fragilisée», a expliqué le lieutenant-colonel Pascal Le Testu.

Bâtiments et oeuvres d'arts touchés

«Il faut maintenant faire le bilan de l'état des bâtiments qui ont été sérieusement touchés et aussi l'état des oeuvres d'arts qui se trouvent à l'intérieur et qui ont pu être touchées par les flammes, les fumées mais aussi l'eau, même si nous avons tenté de les préserver au maximum», a-t-il ajouté. Une dizaine de voisins ont été évacués, ont indiqué les pompiers tandis qu'un sapeur-pompier a été blessé légèrement.

Le rachat, en juillet 2007, par le neveu de l'émir du Qatar, le cheikh Hamad Abdallah Al-Thani, de cet hôtel particulier du XVIIe siècle avait déclenché une polémique et une bataille judiciaire s'était engagée avant un accord préparé sous la médiation du ministère de la Culture et de la mairie de Paris. La volonté du nouveau propriétaire de faire installer un ascenseur à voitures à l'Hôtel Lambert avait notamment marqué les esprits.

«Atteintes très graves à un élément essentiel du patrimoine de Paris»

L'incendie «a porté des atteintes très graves à un élément essentiel du patrimoine de Paris, dont certaines sont irréversibles», a affirmé la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, après avoir visité le bâtiment. Parmi ces dégâts, la ministre a cité le Cabinet des Bains, peint par Eustache Le Sueur au XVIIe siècle, «car le toit s'est effondré et (il) a été entièrement détruit». Ce Cabinet des Bains, signé du «Raphaël français», comprenait une série de peintures murales et de fresques.

Selon la ministre, «il n'y a pas de cause identifiée» à cet incendie et, «pour l'instant, la police judiciaire fait son enquête». Interrogés par l'AFP, les pompiers ont confirmé qu'ils ignoraient l'origine du sinistre mais privilégiaient la piste accidentelle dans le cadre des rénovations en cours. «C'est un élément irremplaçable du patrimoine et nous allons tout faire pour que la plus grande partie puisse être préservée», a ajouté Aurélie Filippetti en évoquant l'hôtel particulier, bouclé par un très important dispositif de sécurité.

Des dommages «au moins équivalents à celui du chantier de restauration en cours»

Une odeur de fumée âcre avait envahi toute la zone située autour de l'hôtel, sur le toit duquel les pompiers continuaient d'oeuvrer (déblayage, protection et pompage de l'eau utilisée pour éteindre le feu) ce mercredi après-midi. La ministre n'a pas pu chiffrer les dommages, estimant seulement qu'un montant «au moins équivalent à celui du chantier de restauration en cours» serait nécessaire. Ce chantier de rénovation a été chiffré à 47 millions d'euros, selon Aurélie Filippetti.

Selon la ministre, le propriétaire a d'ores et déjà assuré au gouvernement français et à la Ville de Paris qu'elle mettrait «tout en oeuvre pour restaurer ce magnifique élément du patrimoine». «L'État mettra, de son côté, l'expertise de ses conservateurs au service de cette restauration», a-t-elle ajouté.