A quoi ressemble l’entreprise idéale des Français ?

Vincent Vantighem

— 

Illustration d'une femme  en entreprise
Illustration d'une femme  en entreprise — SUPERSTOCK / SIPA

Ah, le petit patron qui connaît le nom de ses salariés. La possibilité d’évoluer rapidement. Le fait d’avoir l’impression d’influer sur le cours des choses. D’après un sondage réalisé par le groupe Didaxis, les Français sont 78% à préférer travailler dans une petite ou moyenne entreprise plutôt que dans une grande.

Si les sondés reconnaissent que les «PME payent moins que les grandes entreprises», ils préfèrent tout de même les structures à taille humaine. Les Français sont ainsi 34% à placer leurs rapports avec leur patron en tête du hit-parade. «Je connais mon patron et il me connaît, il n’y a pas une hiérarchie trop étouffante».

Une liberté d’initiative intéressante

Autres arguments intéressants, les personnes interrogées avouent préférer les PME car elles estiment qu’il y une «liberté d’initiative intéressante», «la possibilité d’influer sur le cours des choses» et enfin «la possibilité d’évoluer avec l’entreprise et d’avoir des responsabilités».

La France plutôt que l’Allemagne

La nationalité de la structure a aussi beaucoup d’importance pour les Français. Ainsi, toujours selon ce sondage, 69% des interrogés affirment spontanément préférer travailler dans une entreprise française. Notre voisin allemand reste tout de même particulièrement attractif puisque il recueille 20% de citations spontanées quand on interroge les Français sur le lieu où ils aimeraient travailler.

Enquête réalisée par téléphone du 8 au 24 avril 2013. Echantillon de 3.628 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivants : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région des personnes interrogées.