Carlos condamné à la perpétuité en appel

JUSTICE Le Vénézuélien, figure du terrorisme des années 70 et 80, était jugé pour quatre attentats...

avec AFP

— 

Un dessin représentant Carlos, alias Ilich Ramirez Sanchez, lors de son procès le 15 décembre 2011.
Un dessin représentant Carlos, alias Ilich Ramirez Sanchez, lors de son procès le 15 décembre 2011. — BENOIT PEYRUCQ / AFP

Le Vénézuélien Ilich Ramirez Sanchez, alias Carlos, figure du terrorisme international des années 70 et 80, a été condamné mercredi, en appel, à la réclusion criminelle à perpétuité avec 18 ans de sûreté pour quatre attentats commis en France il y a trente ans. C'était la peine maximale encourue. Elle est identique à la condamnation prononcée en première instance, en décembre 2011. L'Allemande Christa Fröhlich, absente et jugée pour un seul de ces attentats est acquittée, comme en 2011.

Quatre heures de monologue

Quatre heures de monologue après six semaines d'audience: le Vénézuélien Ilich Ramirez Sanchez, alias Carlos, a distribué bons et mauvais points en clôture de son procès en appel pour quatre attentats sanglants commis en France il y a trente ans, dont le verdict a donc été livré ce mercredi soir.

Comme lors du procès de première instance, en décembre 2011, les juges avaient écouté l'accusé passer en revue les débats, entamés le 13 mai, avant de les laisser commencer leurs délibérations, vers 14h30.