Claude Guéant a payé un appartement comptant à Paris en 2008, selon «Paris Match»

F.V. avec AFP

— 

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a démenti mercredi avoir proposé à l'ex-garde des Sceaux Rachida Dati la circonscription parisienne de Philippe Goujon pour les prochaines législatives.
Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a démenti mercredi avoir proposé à l'ex-garde des Sceaux Rachida Dati la circonscription parisienne de Philippe Goujon pour les prochaines législatives. — Philippe Merle afp.com

Le 20 mars 2008, Claude Guéant et sa femme ont acquis un appartement bourgeois de 90m2 dans un quartier huppé de la capitale, rue Weber, en le payant «comptant», affirme ce jeudi Paris Match, qui a consulté l’acte de vente. Le couple a déboursé 717.500 euros, «une excellente affaire», note l’hebdomadaire, qui rappelle qu’«à l’époque, dans ce quartier, les prix tournaient autour de 10.000 euros le mètre carré, voire davantage».

«D’où vient l’argent qui lui permet de s’installer enfin dans ses meubles, après trente ans à sillonner la France dans des logements de fonction?» s’interroge le magazine. Contacté, l’intéressé «n’a pas souhaité faire de commentaires».

Son nom apparaît dans plusieurs enquêtes

Le nom de l'ancien ministre apparaît dans plusieurs enquêtes: en tant qu'ancien secrétaire général de l'Élysée dans celle sur l'arbitrage Tapie-Crédit lyonnais, ainsi que dans l'affaire d'un éventuel financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Le 14 juin, le parquet de Paris a également ouvert une enquête préliminaire sur les primes en liquide qu'il a perçues entre 2002 et 2004, alors qu'il était directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur.

Claude Guéant a annoncé ce jeudi à l’AFP qu’il écrivait un livre. «J’ai déjà rédigé plusieurs passages», a affirmé l’ancien ministre, sans donner d’autres détails.