Bac 2013: Un sujet de maths distribué à la place du sujet d'économie à Besançon

avec AFP

— 

Des élèves de terminale commencent l'épreuve de philosophie du baccalauréat 2011, le 16 juin 2011 au lycée Camille-Sée à Paris.
Des élèves de terminale commencent l'épreuve de philosophie du baccalauréat 2011, le 16 juin 2011 au lycée Camille-Sée à Paris. — MARTIN BUREAU/AFP

C’est une erreur qu’il ne faudra pas renouveler. Jeudi matin, dans le lycée Louis-Pergaud de Besançon, un surveillant a malencontreusement distribué aux élèves un sujet de mathématiques à la place du sujet sur les sciences économiques et sociales. L’un des candidats «s'en est tout de suite rendu compte et l'a prévenu», explique le recteur de l'académie de Besançon, Eric Martin.

Un sujet de secours

Le ministère de l'Education a du coup décidé d'utiliser vendredi, partout en France, le sujet de secours de l'épreuve de mathématique de la section ES (économique et sociale). Les circonstances exactes de cette «manipulation malencontreuse» ne sont pas encore établies, a précisé le recteur. «Pour l'instant, la priorité, c'est que les élèves passent leurs épreuves normalement.»