La veuve d'un bijoutier mort lors d'un braquage dans le Nord, braquée à son tour

avec AFP

— 

La veuve d'un bijoutier, décédé lors d'un braquage qui avait mal tourné en 2011 à Cambrai, a été victime à son tour d'un braquage au cours duquel elle a été blessée jeudi matin, a-t-on appris de source judiciaire.

Trois jeunes gens de 20 et 21 ans avaient été condamnés le 13 mars dernier à des peines de 7 à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Hervé Bouquignaud, tué à coups de couteau dans sa bijouterie en 2011 à Cambrai (Nord), pour 40 euros.

Blessé aux côtes

Jeudi, sa veuve Monique a été victime d'un nouveau braquage: elle a été blessée à un bras et aux côtes, mais ses jours ne sont pas en danger, selon le parquet de Cambrai. Deux hommes se sont introduits dans la bijouterie, profitant de l'entrée d'une personne âgée, à laquelle Monique Bouquignaud avait ouvert la porte, selon cette source.

Les braqueurs ont fait usage de violences à l'encontre de la bijoutière, pour dérober notamment la caisse. Des vérifications étaient en cours, afin de vérifier si des bijoux avaient été volés par les malfaiteurs, activement recherchés jeudi. Le commissariat de Cambrai, initialement en charge de l'enquête, devait être dessaisi au profit de la police judiciaire de Lille.