La police recherche un bébé de trois semaines, vendu par sa mère

FAITS DIVERS Un nouveau-né a été vendu 15.000 euros en Seine-et-Marne...

avec AFP

— 

Illustration: Une femme tient la main d'un bébé.
Illustration: Une femme tient la main d'un bébé. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

La police recherchait mercredi un nouveau-né de trois semaines que sa mère et sa grand-mère, des Roms installées en Seine-et-Marne, ont avoué avoir vendu pour 15.000 euros, a-t-on appris de source proche du dossier.

Les deux femmes ont été interpellées dans un camp de Roms de Champs-sur-Marne, et mises en examen, la mère du bébé, âgée de 19 ans, pour délaissement de mineur de moins de 15 ans compromettant sa santé ou sa sécurité, la grand-mère de 37 ans, pour «provocation d'abandon d'enfant», a indiqué la source, confirmant des informations du Parisien.

La bigade des mineurs saisie

Le nouveau-né aurait été vendu «pour la somme de 15.000 euros, retrouvée lors de l'interpellation» des deux femmes, a ajouté cette source. La petite fille était née le 29 mai dans un hôpital du département. Sa mère avait déjà un premier enfant, qui a été placé. La mère et la grand mère ont été incarcérées. La brigade des mineurs de la sûreté départementale de Seine-et-Marne a été saisie de l'enquête.