Les faits divers en forte hausse dans les journaux télévisés

MEDIAS Le nombre de sujets qui y sont consacrés ont augmenté de 73% depuis 10 ans...

avec AFP

— 

Les dépenses de consommation des ménages français en 2006 ont augmenté de 2,1% en 2006 par rapport à 2005, avec un boom des achats de téléviseurs à écran plat mais un recul des achats de voitures neuves, selon une étude de l'Insee publiée mardi.
Les dépenses de consommation des ménages français en 2006 ont augmenté de 2,1% en 2006 par rapport à 2005, avec un boom des achats de téléviseurs à écran plat mais un recul des achats de voitures neuves, selon une étude de l'Insee publiée mardi. — Jean-Pierre Muller AFP/Archives

Le nombre de sujets consacrés aux faits divers dans les journaux télévisés du soir sur les chaînes historiques a augmenté de 73% depuis dix ans, selon le baromètre thématique des JT de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina). «Avec plus de cinq sujets en moyenne par jour, les faits divers occupent une place de plus en plus grande dans les JT (éditions du soir de TF1, F2, F3, Canal+, M6 et Arte) qui, en 2012, leur consacrent 2.062 sujets contre 1.191 il y a dix ans (en 2003), soit +73%», indique l'Ina dans ce baromètre Ina Stat. Alors qu'ils représentaient 3,6% de l'offre globale d'information il y a dix ans, les faits divers en constituent désormais 6,1%, poursuit l'Institut.

Cependant, toutes les chaînes ne leur donnent pas la même importance, précise l'Ina: ils sont quasi absents d'Arte (38 sujets en 2012, soit 1,1% du JT), mais très présents sur M6, qui leur consacre 9,4% de son journal télévisé (517 sujets), soit un quart de l'ensemble des faits divers de 2012. La chaîne a doublé en dix ans son volume de faits divers. Ils représentent par ailleurs 7,6% des journaux de France 3 (404 sujets, soit 20% des faits divers traités sur l'ensemble des chaînes), 6,2% de ceux de TF1 (472 sujets, soit 23% des faits divers traités), 5,5% de ceux de France 2 (454 sujets, soit 22% des faits divers traités) et 4,6% de ceux de Canal+ (177 sujets). TF1, France 2 et France 3 affichent une forte tendance à la hausse sur la décennie.

Les actes de violences contre les personnes sont les plus relayés

Les faits divers ont occupé en 2012 la septième place des rubriques traitées, derrière les sujets de société, l'information internationale, la politique, l'économie et le sport, précise l'INA. Les actes de violence contre les personnes (agressions, meurtres, enlèvements, viols...) ont été les faits divers les plus relayés, représentant plus d'un sujet sur deux dans cette catégorie (1.041 sujets), suivis par les accidents (naufrages, incendies, noyades...) et les actes de banditisme et les violences anti-sociales, détaille l'Ina.

Les faits divers mettant en jeu des enfants ou adolescents (agressions, enlèvements, accidents, etc) sont par ailleurs particulièrement présents, occupant 30% de la rubrique, soit 611 sujets, quatre fois plus qu'en 2011. Parmi les sujets qui ont nourri les rubriques faits divers en 2012, figurent notamment la tuerie de Chevaline (130 sujets) et trois fusillades aux Etats-Unis (146 sujets).