Affaire Zahia: Pour tout comprendre sur le procès de Franck Ribéry et Karim Benzema

Vincent Vantighem

— 

Zahia, à la fin de son défilé de lingerie au palais de Tokyo, le 23 janvier 2013
Zahia, à la fin de son défilé de lingerie au palais de Tokyo, le 23 janvier 2013 — BENAROCH/SIPA

L’avocat de Franck Ribéry a déjà annoncé que son client ne serait pas présent. Celui de Karim Benzema refuse de s’exprimer. Quant à Zahia, elle préfère se concentrer sur le lancement de son boudoir éphémère où elle vendra des gâteaux et des petites culottes. Alors que le procès des deux footballeurs, accusés d’avoir eu recours aux services d’une prostituée mineure doit s’ouvrir demain à Paris, 20 Minutes fait le point sur cette affaire.

Le procès va-t-il se tenir?

Quatre ans après les faits, le procès de Franck Ribéry et Karim Benzema doit s’ouvrir, mardi après-midi, devant le tribunal correctionnel de Paris. Dès son ouverture, une incertitude va planer sur la tenue de ce procès. Carlo Alberto Brusa, l’avocat de Franck Ribéry a en effet annoncé son intention de déposer une Question prioritaire de constitutionnalité. Il estime, en effet, que le texte de loi qui punit le recours à la prostitution de mineur n’est pas assez «précis». Si le tribunal estime que cette question est «nouvelle» et «recevable», il peut donc renvoyer le procès en attendant que le Conseil Constitutionnel se penche dessus.

Franck Ribéry et Karim Benzema seront-ils présents?

L’avocat de Franck Ribéry a déjà fait savoir que son client ne ferait pas le déplacement car il veut éviter un «étalage» des éléments «morbides» de cette affaire. Il a par ailleurs invoqué la protection de son client qu’il représentera donc à l’audience.

Si l’avocat de Karim Benzema a refusé de s’exprimer, il semble peu probable que l’attaquant des Bleus soit au palais de justice mardi. L’attaquant merengue peut, tout comme Franck Ribéry, se faire représenter à l’audience. Après la tournée en Amérique du sud, l’attaquant devait se faire opérer d’un kyste derrière le genou avant de partir en vacances. Depuis la défaite face au Brésil, il n’est pas réapparu dans les médias.

Que leur reproche-t-on?

Franck Ribéry est accusé d’avoir eu des relations sexuelles tarifées en 2009 avec Zahia, notamment dans un hôtel de Munich (Allemagne). Pendant l’enquête, celle-ci a expliqué avoir menti sur son âge. Le milieu offensif du Bayern Munich conteste avoir su que celle qui se présente aujourd’hui comme une «courtisane» était une prostituée. Il nie donc l’avoir rétribuée 700 euros pour ses prestations.

De son côté, Karim Benzema est soupçonné d’avoir eu recours aux services tarifés de Zahia dans un hôtel parisien en 2008 après une soirée pour la remise des Oscars du football. Il conteste lui aussi cette version de l’affaire

>> Si vous avez loupé l’affaire Zahia, cliquez ici.

Que risquent-ils?

D’après l’article 225-12-1 du Code pénal, les deux footballeurs encourent une peine de trois ans de prison et 45.000 euros d’amende. Jugé «un peu suicidaire» par l’avocat de Zahia, leur système de défense consiste à dire qu’ils ignoraient l’âge de Zahia lorsqu’ils auraient eu recours à ses prestations. Dans un entretien à Paris-Match en 2010, l’exort-girl assurait: «J’ai toujours fait plus vieille que mon âge et, quand j’ai compris que je plaisais aux hommes, je me suis dit: "Pourquoi ne pas en profiter"».

Mais ce système de défense pourrait bien voler en éclats à la lecture du Code pénal. L’article 225-12-1 précise que l’infraction concerne les personnes qui sollicitent des relations sexuelles tarifées avec une «personne qui se livre à la prostitution (…) qui présente particulière vulnérabilité, apparente ou connue de son auteur». La vulnérabilité en question serait ici l’âge de Zahia. Reste donc à savoir si cet âge, 16 ans au moment des faits, était «apparent» ou «connu» des prévenus.

Qui d’autre est concerné par cette affaire?

Outre Franck Ribéry et Karim Benzema, cinq autres personnes sont renvoyées devant le tribunal correctionnel de Paris. Parmi elles, figurent les deux anciens gérants du Zaman Café, un cabaret oriental proche des Champs-Elysées où Zahia avait ses habitudes. Abousofiane Mostaïd, ancien candidat de «La Nouvelle star» est, quant à lui, accusé d’avoir joué un rôle d’entremetteur rétribué.

Pourquoi Zahia n’est pas partie civile?

Partie civile au début de la procédure, Zahia ne «souhaitait pas qu’on puisse dire n’importe quoi sur elle». Finalement, la jeune femme s’est désistée de sa constitution de partie civile, d’après son avocat, Daniel Vaconsin. «Elle a bien rebondi, souligne-t-il. C’est pour ça qu’elle ne leur a rien demandé [à Ribéry et Benzema], elle ne leur en veut pas.» Zahia ne devrait donc pas être présente, non plus, devant le tribunal, à moins que celui-ci ne l’exige expressément, assure son avocat.