«Que devons-nous à l'Etat?», voici l'un des sujets de philo au bac

BACCALAUREAT Découvrez les sujets de philosophie sur lesquels planchent actuellement les lycéens...

avec AFP

— 

Une candidate au baccalauréat technologique, au lycee Chopin de Nancy.
Une candidate au baccalauréat technologique, au lycee Chopin de Nancy. — OL EMILE/SIPA

Les 338.186 candidats au bac général ont entamé lundi à 8h leur première épreuve écrite de la session 2013 avec la philosophie, pour laquelle ils disposent de trois sujets au choix et de quatre heures pour plancher.

Voici les sujets sur lesquels peuvent plancher les candidats de la série L (coefficient 7) :

- Le langage n'est-il qu'un outil?

- La science se limite-t-elle à constater les faits?

- Expliquer un texte de René Descartes extrait de «Lettre à Elisabeth»

Et les sujets de la série S (coefficient 3)

- Peut-on agir moralement sans s'intéresser à la politique?

- Le travail permet-il de prendre conscience de soi?

- Expliquer un texte de Henri Bergson extrait de «La pensée et le mouvant».

Les sujets de la série ES (coefficient 4)

- Que devons-nous à l'Etat?

- Interprète-t-on à défaut de connaître?

- Expliquer un texte d'Anselme extrait «De la concorde»

Les sujets des séris technologiques, hors TMD (coefficient 2)

- Etre libre, est-ce n'obéir à aucune loi ?

- La diversité des cultures sépare-t-elle les hommes ?

- Expliquer un texte de René Descartes extrait de «Règles pour la direction de l'esprit».

Série TMD (Techniques de la musique et de la danse, coefficient 3)

- Une société sans conflit est-elle souhaitable ?

- L'homme n'est-il qu'un vivant parmi les autres ?

- Expliquer un texte d'Arthur Schopenhauer extrait de «Le monde comme volonté et comme représentation».

Rappelons que cette année, le doyen des candidats a 91 ans. Le plus jeune n'a que 13 ans. Le nombre total de candidats a diminué de 5,45 % par rapport à 2012 du fait de la baisse du nombre des candidats au bac pro (-16,5%) car 2013 est la première année où il n'y a plus que des élèves issus du bac en trois ans.