Etudiants chinois agressés près de Bordeaux: «Vive condamnation» de Pékin

avec AFP

— 

L'ambassade de Chine en France a «vivement condamné» ce dimanche l'agression de six étudiants chinois à Hostens, près de Bordeaux, appelant les autorités françaises à «prendre les mesures appropriées pour garantir la sécurité des étudiants chinois» en France.

«L'ambassade de Chine en France condamne vivement l'attaque du 14 juin à Bordeaux dans laquelle des étudiants chinois ont été blessés», a indiqué à l'AFP un de ses représentants.

Un responsable dépêché à Bordeaux

«Nous appelons les autorités françaises compétentes à enquêter rapidement sur cette affaire, à traduire les auteurs devant la justice et à prendre les mesures appropriées pour garantir la sécurité des étudiants chinois» en France, a ajouté la même source.

«Les services compétents du gouvernement chinois et l'ambassade de Chine en France prêtent une grande attention à cette affaire», a-t-elle poursuivi, précisant que «l'ambassade a déjà dépêché un responsable à Bordeaux» pour suivre l'affaire et rendre visite aux étudiants blessés.

Une étudiante opérée

Trois jeunes ont été placés en garde à vue samedi après cette agression au domicile des six étudiants, installés depuis mars à Hostens pour prendre des cours d'oenologie au Château la Tour Blanche à Bommes (Gironde).

Parmi les étudiants agressés, une étudiante de 24 ans a été blessée au visage par le jet d'une bouteille et a dû subir une intervention chirurgicale au CHU de Bordeaux.