Un millier d'obus découverts dans un village de Lorraine

20 Minutes avec AFP
— 

Plus d'un millier  d'obus  datant de la Seconde Guerre mondiale ont été découverts dans un  petit  village de Meurthe-et-Moselle, à Mairy-Mainville, puis ont été  exhumés  par des démineurs avant d'être détruits dans un lieu secret,  a-t-on  appris ce jeudi auprès de la préfecture.

«Plus de 5.137 kg d'obus et 110 kg de  cartouches ont été  découverts», a expliqué à l'AFP un porte-parole de  la préfecture de  Meurthe-et-Moselle. Les engins explosifs, qui n'avaient jamais  été amorcés,  datent de la guerre 1939-45 et ont été découverts  fortuitement lors de  travaux d'assainissement.

Parmi les hypothèses évoquées pour expliquer  cette  concentration inhabituelle, il pourrait s'agir de munitions  cachées par  les troupes françaises lors de la débâcle de 1940 afin  qu'elles ne  tombent pas aux mains de l'ennemi, a-t-on précisé de même  source. Les opérations de déminage ont été  discrètement réalisées en  deux temps, en avril puis cette semaine, où  plus de 1.000 obus ont été  extraits, puis détruits par la Sécurité  civile «dans un lieu tenu  secret», a précisé le porte-parole de la  préfecture.