Numérique à l’école: Ce qui va changer à la rentrée

EDUCATION Vincent Peillon a présenté ce lundi les nouveaux services numériques à destination des élèves…

Delphine Bancaud
— 
Le 10 juin. Lancement de l'operation - Faire entrer l’école dans l’ère du numérique - en présence de Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale  au lycée Diderot à Paris. Démonstration des dernières innovations deployées dans les écoles
Le 10 juin. Lancement de l'operation - Faire entrer l’école dans l’ère du numérique - en présence de Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale  au lycée Diderot à Paris. Démonstration des dernières innovations deployées dans les écoles — V. WARTNER / 20 MINUTES

«Le numérique, ca donne envie d’apprendre», s’est enthousiasmé ce lundi le ministre de l’Education, Vincent Peillon, qui présentait une série de services qui seront lancés à la rentrée 2013. «Nous avons perdu trop de temps», a reconnu le ministre. Car malgré une quinzaine de plans successifs dans ce domaine, la France est classée au 24e rang des pays de l’OCDE dans l'utilisation du numérique à l'école. 20 Minutes détaille les dispositifs destinés aux élèves qui entreront en vigueur dès septembre prochain.

Des films pédagogiques en primaire

Les élèves du CP au CM2 pourront visionner des films d'animation de deux minutes en classe, sur le temps d’accompagnement pédagogique complémentaire (prévu dans la réforme des rythmes scolaires) ou à la maison. Développés par le Centre national de documentation pédagogique (CNDP), 100 épisodes seront disponibles en 2013 et reviendront «de façon ludique» sur des notions fondamentales en français, maths ou sciences: le triangle rectangle, les mouvements corporels, la lecture de l’heure, le rôle de l’adjectif qualificatif. Ces films permettront de revoir des notions étudiées en classe en se servant du support de l’image, mais aussi d’aborder les principales difficultés rencontrées par les élèves lors des apprentissages.

Des cours d’anglais en ligne

A partir d’octobre, tous les élèves du CE2 au CM2 pourront accéder à englishforschools.fr, un service de ressources pédagogiques en ligne développé par le Centre national d'enseignement à distance (Cned). Au programme: des vidéos, des articles, des jeux, des documents sonores… Ces ressources multimédias pourront aussi bien être utilisées pendant la classe qu’à la maison. L’enfant pourra créer sa propre «playlist» et la conserver.

Du soutien scolaire en ligne

Dès le mois d’octobre, 30.000 élèves de sixième de 1.085 collèges de l’éducation prioritaire pourront bénéficier de D'COL, un service de soutien scolaire en ligne en français, en maths et en anglais. L’inscription au dispositif sera proposée par l’équipe enseignante de chaque établissement à des élèves en difficulté pour la durée de l’année scolaire, avec l'accord des parents. Les élèves seront ensuite pris en charge 2 heures par semaine par un enseignant référent qui les guidera dans l’utilisation du dispositif.

Des collèges connectés

Pour la prochaine rentrée, vingt sites pilotes (dont 30% d’établissements de l’éducation prioritaire et 20% d’établissements ruraux) ont été désignés «collèges connectés» afin d’y développer les usages pédagogiques du numérique. Cela passera par une utilisation quotidienne du numérique, en moyenne une à deux heures par jour, des équipements comme des tableaux numériques interactifs ou des tablettes, une communication régulière avec les familles (absences, bulletins de notes, cantine), un plan de formation des enseignants et un projet d'établissement intégrant le numérique.