Gironde: Un Allemand mis en examen pour viol et séquestration

avec AFP

— 

Un Allemand de 59 ans a été mis en examen jeudi par un juge d'instruction à Bordeaux pour l'enlèvement, la séquestration et le viol d'une agricultrice, également d'origine allemande, installée en Dordogne, a-t-on appris auprès du parquet de Bordeaux.

L'homme avait été interpellé mardi matin à Lesparre-Médoc, en Gironde. La veille, il avait abandonné un minibus accidenté après avoir percuté un arbre. Une femme de 51 ans, d'origine allemande elle aussi, en était sortie avec une corde autour du cou, affirmant avoir été violée.

L'homme, ouvrier agricole avait été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête confiée à la section de recherches de la gendarmerie. Parallèlement, des examens médicaux ont été pratiqués sur la victime, qui, comme le suspect, a été entendue à plusieurs reprises.

Des «jeux sexuels», selon lui

Selon une source proche de l'enquête, l'homme travaillait depuis plusieurs semaines pour cette agricultrice installée à Agonac, en Dordogne, qui l'a accusé de l'avoir enlevée, séquestrée et violée non sans violences.

Tout au long de sa garde à vue, le suspect a nié en bloc toutes les accusations portées contre lui, affirmant de son côté qu'il y avait simplement eu entre eux des «jeux sexuels». L'examen médical tendrait en revanche à confirmer les dires de la victime, d'où sa présentation à un juge d'instruction, comme l'a révélé le quotidien Sud Ouest.

Les faits qui lui sont reprochés, assortis de possibles« actes de torture et de barbarie» sont passibles de la réclusion criminelle à perpétuité. L'homme a été écroué jeudi soir, après sa mise en examen.