Réforme des retraites: Tous les Français mis à contribution

RETRAITES Le rapport Moreau sur la réforme des retraites qui sera remis la semaine prochaine au gouvernement proposerait des mesures douloureuses pour tout le monde...

Alexandra Luthereau

— 

Illustration retraite.
Illustration retraite. — G. LABARTHE / 20 MINUTES

Aligner la CSG des retraités aisés sur celle des actifs, augmenter les cotisations patronales, allonger la durée de cotisation.... Les principales pistes du rapport sur la réforme des retraites, commandé par Jean-Marc Ayrault à Yannick Moreau, ont été révélées par lefigaro.fr ce mardi, citant des sources syndicales. Tous les Français seraient mis à contribution, selon les premières mesures dévoilées par le site d’informations.

Les retraités

Yannick Moreau, l’ex-présidente du conseil d’orientation des retraites (COR), ferait trois propositions distinctes, non cumulatives, pour faire participer les retraités à la réforme: la levée de l’exonération d’impôt de 10% pour frais professionnels, dont les retraités bénéficient paradoxalement; la fiscalisation des pensions majorées de 10% pour les parents de trois enfants et plus; ou encore l'alignement du taux réduit de CSG des retraités aisés sur celui des actifs.

Les actifs

Sans grande surprise, aux actifs, il serait demandé de travailler plus longtemps, soit en reportant l’âge légal du départ à la retraite ou bien en allongeant la durée de cotisation pour prétendre à une retraite à taux plein.

Les patrons

Les patrons ne seraient pas non plus épargnés. Les charges patronales pour la retraite se verraient augmenter de 0,3% pour atteindre 1,9% au lieu de 1,6% aujourd’hui.

Les fonctionnaires

Concernant les fonctionnaires, Yannick Moreau proposerait  une refonte du système du calcul de leur retraite. Aujourd’hui, leurs pensions sont estimées sur la base des six derniers mois de salaires. Le rapport préconiserait un calcul sur les dix dernières années.

Rétablir une meilleure égalité

Au-delà de ces propositions qui vont dans le sens d’une contribution plus importante des Français en temps ou en impôts, Yannick Moreau entend prendre en compte la pénibilité au travail. Pour cela, seuls deux types de métiers seraient concernés: le travail de nuit et celui exposé à des substances cancérigènes. Des mesures pour plus d’égalité entre hommes et femmes devraient être également proposées.

Ces propositions seront sur la table du Premier ministre la semaine prochaine. Le gouvernement aura alors la lourde tâche de choisir les mesures appropriées pour la réforme nécessaire du système de retraites. Et de la faire accepter par les différentes parties prenantes.