Marchés publics Bouches-du-Rhône: Jean-Noël Guérini de nouveau mis en examen

JUSTICE Dans le cadre de l'affaire des marchés présumés frauduleux dans les Bouches-du-Rhône...

avec AFP

— 

Le président PS du conseil général des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini a répondu à des attaques récentes du député UMP marseillais Renaud Muselier, en mettant en cause des investissements immobiliers de celui-ci à l'île Maurice, jeudi lors d'une conférence de presse.
Le président PS du conseil général des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini a répondu à des attaques récentes du député UMP marseillais Renaud Muselier, en mettant en cause des investissements immobiliers de celui-ci à l'île Maurice, jeudi lors d'une conférence de presse. — Gerard Julien afp.com

Le président socialiste des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini a de nouveau été mis en examen, ce lundi. Il était convoqué chez le juge, ce lundi, dans le cadre de l'instruction d'un des volets de l'affaire des marchés présumés frauduleux dans les Bouches-du-Rhône.

Jean-Noël Guérini avait été placé en garde à vue début avril chez les gendarmes dans cette affaire, mais avait dû être hospitalisé en raison de problèmes de tension et n'avait pas pu être mis en examen. Son frère, Alexandre Guérini, entendu en même temps que lui par les gendarmes pendant 48 heures de garde à vue à la section de recherches de la gendarmerie de Marseille, avait été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

L'affaire porte sur des marchés publics présumés frauduleux dans la région et implique des membres présumés du grand banditisme local aux côtés de chefs d'entreprises, d'élus et de fonctionnaires. Les deux frères Guérini sont déjà mis en examen dans un autre dossier instruit par le même juge Charles Duchaine, qui concerne des décharges exploitées dans les Bouches-du-Rhône par Alexandre Guérini.