Une octogénaire retrouvée égorgée chez elle en Seine-Saint-Denis

avec AFP

— 

Une dame de 82 ans a été retrouvée morte, probablement égorgée, ce lundi dans son appartement d'une cité du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris de sources concordantes.

Cette dame a été «probablement égorgée, selon les premières constatations», a indiqué une source proche du dossier. Elle vivait seule au troisième étage d'un immeuble HLM de la cité Guy Môquet, selon une journaliste de l'AFP sur place.

Une équipe d'une vingtaine de policiers s'activaient au pied et dans l'immeuble, et des enquêteurs de la police scientifique et technique les ont rejoints en milieu d'après-midi.

Trafic de drogue

Ce sont les pompiers qui ont découvert la vieille dame après avoir été appelés par la gardienne, qui s'inquiétait de ne pas réussir à joindre sa locataire par téléphone, en milieu de journée, a expliqué un porte-parole de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, qui n'a pas souhaité donner plus de précisions.

La cité Guy Môquet, composée de trois immeubles de taille réduite, est touchée par le trafic de drogue, et des guetteurs attendant le client étaient d'ailleurs visibles lundi après-midi à quelques dizaines de mètres du lieu du drame, mais le trafic y est moins intense que dans d'autres cités de la ville, selon une source policière.

La brigade criminelle de Paris est saisie de l'enquête, a indiqué une source judiciaire. Un représentant du parquet de Bobigny s'est rendu sur place.