Menaces sur la mère d'une victime de Merah: Une adolescente mise en examen

avec AFP

— 

Une jeune fille de 17 ans et demi, soupçonnée d'avoir menacé de mort Latifa Ibn Ziaten, la mère du premier soldat tué par Mohamed Merah, a été mise en examen ce mercredi à Montpellier, a-t-on appris de source judiciaire. Le défèrement de la mère de l'adolescente, qui avait été interpellée et placée en garde à vue mardi en même temps, était toujours en cours mercredi soir.

Selon le parquet de Montpellier, la jeune fille a été mise en examen pour «menaces de mort réitérées» et placée sous contrôle judiciaire. Interdiction lui a été signifiée de détenir une arme, de quitter le territoire national et de rencontrer la victime. Elle devra également pointer deux fois par semaine au commissariat de police.

Elle a reconnu être l’auteur des messages

En mars, Latifa Ibn Ziaten, qui a créé une association et un site internet, avait reçu des messages menaçants dans lesquels on lui demandait d'arrêter de mettre en cause Mohamed Merah. Lors de sa garde à vue, l'adolescente a reconnu être l'auteur de ces messages mais a affirmé qu'ils n'étaient pas menaçants. Sa mère a été interpellée parce qu'elle paye la ligne de téléphone et la connexion internet.

Musulmanes pratiquantes, elles ont demandé mardi à conserver leur voile, ce qui leur a été refusé par les policiers, selon une source proche de l'enquête. Une plainte avait été déposée à Rouen, où habite la victime, mais le parquet local s'est finalement dessaisi au profit de celui de Montpellier, a-t-on précisé.

Le parachutiste Imad Ibn Ziaten avait été tué par Mohamed Merah le 11 mars 2012 à Toulouse.