Les démineurs travaillent sur la porte de la prison détruite à l'explosif par Redoine Faïd le 13 avril 2013 à Sequedin.
Les démineurs travaillent sur la porte de la prison détruite à l'explosif par Redoine Faïd le 13 avril 2013 à Sequedin. — M.LIBERT/20 MINUTES

JUSTICE

L'arrestation de Rédoine Faïd: «Une bonne nouvelle», selon le procureur de Lille

Le braqueur est arrivé au tribunal de grande instance de Lille vers 15h40 où il doit être présenté à un juge d'instruction...

L'arrestation de Redoine Faïd est une «bonne nouvelle», s'est félicité Frédéric Fèvre, procureur de la République de Lille, au cours d'une conférence de presse, mardi après-midi.

«L'interpellation de Rédoine Faïd s'est réalisée en douceur», a-t-il complété.

Six semaines de cavales

Pas moins de 60 policiers étaient mobilisés en moyenne chaque jour pour tenter de retrouver le fugitif. 

Le procureur de la République a par ailleurs requis un mandat de dépôt.

Après six semaines de cavale, le braqueur le plus recherché de France a été interpellé ce mardi matin dans un hôtel de Pontault-Combault (Seine-et-Marne). Il est arrivé vers 15h40 au tribunal de grande instance de Lille où il doit être présenté à un juge d'instruction.