Météo: La France connait son printemps le plus froid depuis 1987

INTEMPERIES C'est aussi le printemps le plus pluvieux qu'ait connu la Côte d'Azur...

J. C. avec AFP

— 

Paris sous la pluie, le 21 mai 2012.
Paris sous la pluie, le 21 mai 2012. — TIMUR EMEK/SIPA

«Il est mort, le soleil!» Les météorologistes ne sont pas forcément fan de Nicoletta mais ils partagent son point de vue sur les intempéries qui frappent actuellement le pays. Le printemps 2013, c'est-à-dire la période d'avril à mai pour les spécialistes de la météo, est d'ores et déjà considéré par Météo France comme le plus froid depuis 1987, selon un pré-bilan de la saison.

«Les températures n'avaient pas été aussi basse»

«La période n'est pas terminée, mais on peut déjà dire qu'il faut remonter au moins à 1987 pour avoir un printemps aussi frais», a indiqué samedi à l'AFP François Jobard, prévisionniste à Météo France. Pour avoir un printemps aussi arrosé, il faut remonter en 2008, mais en 2008 les températures n'avaient pas été aussi basses.»

C'est en particulier le printemps le plus pluvieux sur la Côte d'Azur depuis le début des mesures, avec par exemple 429 mm de précipitations enregistrées à Nice depuis le 1er avril. Cette saison est également caractérisée par «un ensoleillement largement déficitaire, partout, sauf localement en Bretagne». Ce déficit d'ensoleillement est «maximal sur le nord-est du pays», qui avait déjà connu un hiver particulièrement peu ensoleillé.