Manif pour tous: Quatre manifestants assignent l'Etat pour garde à vue injustifiée

JUSTICE Elles réclament chacune 10.000 euros de dommages et intérêts...

avec AFP

— 

Manifestation des anti- «mariage pour tous», le 23 avril 2013, aux Invalides, à Paris.
Manifestation des anti- «mariage pour tous», le 23 avril 2013, aux Invalides, à Paris. — V. WARTNER/ 20 Minutes

Quatre personnes ayant participé à une manifestation contre le mariage pour tous, le 18 avril à Paris, ont assigné l'Etat devant le tribunal de grande instance de Paris, dénonçant notamment leur placement en garde à vue «injustifié», a indiqué vendredi leur avocat. Les quatre personnes réclament chacune 10.000 euros de dommages et intérêts. L'assignation sera délivrée samedi ou lundi, a indiqué Me Henri de Beauregard.

Après leur interpellation en marge de la manifestation, elles avaient passé 44 heures en garde à vue, avant d'être laissées libres sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elle. Les quatre personnes dénoncent «leur interpellation sans motif, leur placement en garde à vue injustifié et la prolongation infondée de cette garde à vue», selon le document de l'assignation.

Interpellées pour «violence avec arme sur personnes dépositaire de l'autorité publique, dégradations volontaires de biens publics en réunion et rébellion», les quatre personnes estiment qu'il s'agit de qualifications «fantaisistes». «Je pense que cette action sera suivie d'actions du même genre pour d'autres gardes à vue», a commenté Me de Beauregard.