Armée: François Hollande confirme la suppression de 24.000 postes

DEFENSE Ce chiffre représente 10% des effectifs. Le président entérine ainsi l'orientation du Livre Blanc de la Défense 2013...

avec AFP

— 

Illustration armée française: Un militaire de la Légion étrangère.
Illustration armée française: Un militaire de la Légion étrangère. — NICOLAS JOSE/SIPA

François Hollande a confirmé vendredi les 24.000 nouvelles suppressions de postes dans les armées d'ici à 2019 dans un discours à l'Institut des hautes études de la Défense nationale (IHEDN). Il entérine ainsi les grandes orientations du Livre Blanc de la Défense 2013.

Ce Livre blanc, remis fin avril au président de la République, prévoit 24.000 nouvelles suppressions de postes dans les armées d'ici à 2019, soit près de 10% des effectifs, tout en réaffirmant les ambitions de la France, malgré les contraintes budgétaires.

Budget fixé en 2014 à 31,4 milliards d'euros

«Au terme de la loi de programmation militaire 2014 - 2019, les effectifs du ministère seront réduits de 24.000 hommes supplémentaires pour atteindre des effectifs de l'ordre de 250.000 personnels de la défense», a affirmé le chef de l'Etat soulignant que ceux-ci figuraient parmi les plus importants en Europe.

Il a aussi confirmé le maintien «à son niveau actuel» de «l'effort pour notre défense». «Le budget sera fixé en 2014 à 31,4 milliards d'euros c'est-à-dire exactement le même montant qu'en 2012 et en 2013. Pour l'ensemble de la période 2014-2025, cela représentera 365 milliards d'euros, dont 179,2 milliards d'euros pour la période 2014-2019», a-t-il aussi confirmé.