VIDEO. Coups de feu entendus sur le plateau du «Grand Journal» à Cannes: Un individu maîtrisé

MEDIAS L'émission a repris et l'homme a été interpellé...

Audrey Chauvet

— 

Le plateau du «Grand Journal» de Canal+ à Cannes évacué le 17 mai 2013 après une détonation.
Le plateau du «Grand Journal» de Canal+ à Cannes évacué le 17 mai 2013 après une détonation. — 20 MINUTES

Un coup de feu a été entendu pendant le direct de l’émission le «Grand Journal» en direct de Cannes. Selon nos informations, un individu portant un pistolet à grenaille et une grenade factice a été interpellé. L'émission a repris à 20h37 et Michel Denisot a déclaré que «selon les responsables de la police de Cannes, un homme a tiré deux coups de feu en l'air et a dit à sa voisine: "Si j'étais vous, je resterai pas là"». Il avait une grenade factice à la main et a tiré des «coups de feu balle à blanc». La police est intervenu et a appréhendé l'individu.

 

Marcel Authier, le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) des Alpes-Maritimes, a déclaré à l’AFP: «Il s'agit d'un individu de 42 ans qui a utilisé son arme à proximité du plateau. C'est un déséquilibré qui a été interpellé aussitôt par les CRS». «C'est un pistolet d'alarme. Il y a eu deux détonations mais personne de blessé», a-t-il ajouté.

Contacté par la rédaction de 20 Minutes, le chroniqueur du «Grand Journal» Vincent Glad indique: «Je n’ai pas entendu la détonation mais j’ai vu un mouvement de foule. Je croyais à une mise en scène pendant la chronique de Mouloud, mais je l’ai vu descendre, livide. On nous a demandé d’évacuer».

Le Grand Journal a néanmoins pu reprendre l'émission et aucun spectateur n'a été touché. Un individu aurait été arrêté.