Le ramadan aura lieu du 9 juillet au 8 août

RELIGION C'est ce que vient d'annoncer le Conseil français du culte musulman...

avec AFP

— 

Des musulmans prient à la  nouvelle mosquée de Strasbourg, qui a  ouvert ses portes le 1 août 2011 pour le  debut du jeûne du Ramadan.
Des musulmans prient à la nouvelle mosquée de Strasbourg, qui a  ouvert ses portes le 1 août 2011 pour le debut du jeûne du Ramadan. — BERNARD BISSON/JDD/SIPA

Le ramadan aura lieu en France du 9 juillet au 8 août. Pour la première fois, les musulmans de France ont donc connaissance des dates du ramadan 2013 dès ce jeudi, et non à la veille de l'événement, une petite révolution due à un changement de calcul de l'agenda du mois de jeûne afin d'en faciliter l'organisation.

«Dès ce soir, les dates du ramadan 2013 seront connues», avait assuré à l'AFP Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), confirmant des déclarations au Parisien/aujourd'hui en France.

Des calculs astronomiques préalables

Ces dates ont été rendues publique à l'issue d'un colloque tenu par le CFCM jeudi à Bagnolet (Seine-Saint-Denis). Cette réunion a pour but d'adopter une résolution qui va changer la vie des fidèles: les dates du jeûne, un des cinq piliers de l'islam, ne seront plus déterminées par l'observation de la lune à l'instant T mais par des calculs astronomiques préalables.

Cette «décision historique» va permettre aux musulmans de France de «s'organiser», a déclaré Mohammed Moussaoui. Cette méthode est déjà utilisée pour les horaires des prières quotidiennes qui correspondent au mouvement du soleil mais ne sont plus basées sur l'observation de celui-ci.

«C'est une bonne chose. Il faut évoluer un peu. A partir du moment où nous avons les moyens techniques de fixer les horaires, il n'y a pas de raison de ne pas évoluer», a réagi auprès de l'AFP Mohamed Meniri, président de l'association Islam pour tous, qui gère la mosquée de Bondy (Seine-Saint-Denis).

Forte adhésion de la communauté musulmane sur ce sujet

«C'est exactement comme les horaires des prières: les gens ne regardent plus le soleil mais leurs montres et ça nous arrange très bien», a-t-il ajouté. Selon la tradition, c'est l'observation à l'oeil nu de la nouvelle lune qui signale le début du mois de ramadan. Comme le premier croissant n'est pas toujours visible partout et au même moment, le jeûne commence souvent avec un jour d'intervalle suivant le pays où l'on se trouve.

Longtemps les musulmans de France ont suivi le calendrier de leur pays d'origine. Puis le CFCM a instauré son propre arbitrage afin de «préserver l'unité des musulmans de France». Mais l'élaboration d'un agenda basé sur le calcul était en germe depuis plusieurs années au sein l'institution.

«Nous sentons une forte adhésion de la communauté musulmane sur ce sujet. La demande des professionnels est récurrente et il n'y a qu'à lire les forums sur internet, a expliqué Moussaoui. Un calendrier permettra de planifier, d'anticiper», a-t-il assuré.

Selon lui, plusieurs communautés de croyants procèdent déjà ainsi en Turquie, au Liban, en Libye, au Brunei, en Malaisie. Le changement de détermination des dates du ramadan a été l'un des premiers chantiers du CFCM rénové après une réforme de ses statuts, en février, qui a ramené dans l'instance toutes les composantes de l'islam de France.