Deux adolescents arrêtés pour avoir endommagé un TGV dans l'Oise

avec AFP

— 

Deux adolescents âgés d'une quinzaine d'années, soupçonnés d'avoir déposé des plaques de béton sur la ligne TGV Nord dans l'Oise, ont été interpellés lundi après-midi, a-t-on appris auprès des gendarmes, confirmant une information du Courrier picard.

Un des deux jeunes blessé au mollet

L'un des deux jeunes, blessé à un mollet par des éclats après qu'un TGV a roulé sur la plaque de béton aux environs de 14H45 lundi, a été interpellé sur place, a-t-on indiqué de même source.

Il a été transporté à l'hôpital de Compiègne, mais ses jours ne sont pas en danger, selon les gendarmes.

L'autre adolescent a été interpellé un peu plus tard par la brigade de gendarmerie de Ressons, commune située à une quinzaine de kilomètres de Compiègne, au nord du département de l'Oise, a-t-on expliqué de même source.

Le TGV, qui effectuait un trajet entre Lille et Rennes, a été "fortement endommagé". Il a été immobilisé sur la voie pour vérifier la rame, a indiqué la SNCF. Il est ensuite reparti, à vitesse réduite, en direction de Paris, selon les gendarmes.

Cet "acte de malveillance avec obstacles sur la voie" a entraîné des retards de 30 minutes environ pour cinq TGV, et un train Lille-Paris a dû être supprimé, mais le trafic avait repris normalement dans le courant de l'après-midi, a précisé la direction régionale de la SNCF.

La SNCF a porté plainte pour acte de malveillance, a-t-elle indiqué.