Les tickets resto vont se mettre à la carte

CONSOMMATION Environ 40.000 personnes pourraient être équipées de ces cartes qui remplacent les chèques papier avant la fin de l'année...

E.O.

— 

Achat de yaourts et fruits avec des tickets restaurant à Clamart, le 29 Juin 2010
Achat de yaourts et fruits avec des tickets restaurant à Clamart, le 29 Juin 2010 — DURAND FLORENCE/SIPA

Utilisateurs de tickets resto, vous aurez peut-être bientôt une carte de plus dans votre portefeuille. Les chèques papier peuvent désormais  être dématérialisés, et remplacés par une carte Moneo, indique Le Parisien ce lundi.

L’esprit reste le même: les clients peuvent utiliser l’équivalent de deux tickets par jour, sur lesquels la monnaie ne peut être rendue. En revanche, le paiement s’effectue avec la carte Moneo, en l’insérant dans un terminal puis en tapant un code –comme pour une carte bancaire, en somme.

3,5 millions de clients

Le passage à la carte «va supprimer tous les risques de perte ou de vol qui ont notamment lieu en début de mois», explique au Parisien le directeur général de Moneo Applicam. En effet, en cas de vol, l’utilisateur peut faire opposition immédiatement sur Internet et recevoir une nouvelle carte.

Bonne opération également pour les commerçants qui acceptent les tickets: ils pourront être payés deux jours après la transaction, contre un mois aujourd’hui. Sans oublier le gain de temps pour les entreprises, qui n’auront plus à gérer la distribution des chéquiers à leurs salariés une fois par mois.

Environ 3,5 millions de personnes travaillant dans 120.000 sociétés utilisent des tickets resto actuellement. Moneo a fourni 1.500 cartes pour l’instant, et compte équiper 40.000 clients d’ici la fin 2013.