Armée: 20.000 postes supprimés d'ici à 2019

DÉFENSE e libre blanc de la défense, qui prévoit de nouvelles baisses d'effectifs, doit être remis ce lundi...

Avec Reuters

— 

François Hollande sur la base militaire d'Olivet près d'Orléans (Loiret), le 9 janvier 2013
François Hollande sur la base militaire d'Olivet près d'Orléans (Loiret), le 9 janvier 2013 — Jacques Brinon/AP/SIPA

Le Livre blanc de la défense qui doit être remis ce lundi à François Hollande prévoit une poursuite de la baisse des effectifs de l'armée française à hauteur de 5.000 postes par an en moyenne sur la période 2016-2019, soit 20.000 au total, rapporte le quotidien Les Echos.

Selon le quotidien, il prévoit en outre un budget de la défense de 179,2 milliards d'euros hors pensions sur la période 2014-2019 couverte par la prochaine loi de programmation militaire.

Une baisse enclenchée par Nicolas Sarkozy

Les Echos souligne que ce montant est à peu près conforme à la promesse faite le mois dernier par François Hollande de geler les crédits militaires à leur niveau de 2013. Mais cette enveloppe «cache en fait une baisse réelle des crédits budgétaires puisqu'elle va incorporer au moins 4,5 milliards de recettes exceptionnelles», écrit le journal.

Il rappelle que la baisse des effectifs de l'armée a été enclenchée par Nicolas Sarkozy, qui a prévu la suppression de 54.000 postes sur la période 2008-2015.