Un gendarme auxiliaire se suicide dans une gendarmerie de la Drôme

© 2013 AFP

— 

Un gendarme auxiliaire de 24 ans s'est donné la mort mercredi en début d'après-midi dans les locaux de la gendarmerie de Pierrelatte (Drôme), a-t-on appris auprès des gendarmes et du parquet.
Un gendarme auxiliaire de 24 ans s'est donné la mort mercredi en début d'après-midi dans les locaux de la gendarmerie de Pierrelatte (Drôme), a-t-on appris auprès des gendarmes et du parquet. — Philippe Huguen AFP

Un gendarme auxiliaire de 24 ans s'est donné la mort mercredi en début d'après-midi dans les locaux de la gendarmerie de Pierrelatte (Drôme), a-t-on appris auprès des gendarmes et du parquet.

Le jeune militaire, en service depuis peu à la brigade de Pierrelatte, après sa sortie de l'école, s'est suicidé avec son arme au moment de sa prise de service, a précisé le parquet.

Son corps a été retrouvé par ses collègues.

«Aucun élément perceptible n'avait précédé cette situation» et «les autres gendarmes sont autant surpris qu'attristés», a indiqué le procureur de la République de Valence.