Meurtre d'Alexandre Junca: Deux employés d'une casse en garde à vue

ENQUETE Deux nouvelles personnes ont été mises en garde à vue ce mardi soir...

A.-L.B. avec AFP

— 

Illustration police nationale.
Illustration police nationale. — Vincent Wartner/20 Minutes

Deux personnes travaillant dans des casses automobiles ont été placées en garde à vue mardi à Pau dans le cadre de l'enquête sur la mort d'Alexandre Junca en juin 2011, a-t-on appris auprès du parquet de la ville.

>> Qui sont les protagonistes de cette affaire? Le point par ici

«On cherche à établir quelle voiture avait à l'époque des faits Claude Ducos», 74 ans, un électricien en retraite qu'on croyait sans histoires et qui a été mis en examen samedi dans le cadre de cette affaire, comme trois autres personnes, dont l'une, Mickaël Baerhel, 26 ans, a reconnu avoir frappé violemment à la tête Alexandre avec un marteau, a-t-on indiqué de source proche de l'enquête.

Les enquêteurs chercheraient ainsi à déterminer si Claude Ducos a pu transporter le corps d'Alexandre après son agression. Les enquêteurs insistent sur les «zones d'ombre» de ce meurtre qui restent à éclaircir.