L'ONF entame une «grande négociation» contre le malaise des forestiers

avec AFP

— 

L'Office national des forêts (ONF) a engagé une "grande négociation" avec les organisations syndicales pour lutter contre le malaise qui frappe les agents face aux restructurations en cours, a-t-on appris mardi au lendemain de l'annonce de deux suicides de forestiers.
L'Office national des forêts (ONF) a engagé une "grande négociation" avec les organisations syndicales pour lutter contre le malaise qui frappe les agents face aux restructurations en cours, a-t-on appris mardi au lendemain de l'annonce de deux suicides de forestiers. — Bertrand Guay AFP

L'Office national des forêts (ONF) a engagé une «grande négociation» avec les organisations syndicales pour lutter contre le malaise qui frappe les agents face aux restructurations en cours, a-t-on appris mardi au lendemain de l'annonce de deux suicides de forestiers.

Le Contrat d'objectifs signé avec l'Etat pour la période 2012-2016, qui prévoit plus de 600 suppressions de postes, a été dénoncé à maintes reprises par les syndicats comme étant à «la source de tels drames».

«Période difficile»

«Nous allons conduire une grande négociation autour des valeurs de l'ONF en tenant compte de la critique formulée par les organisations syndicales qui pointent le +management par objectif+ qui aurait tendance à individualiser les tâches, isoler les personnels», a assuré à l'AFP le directeur général de l'Office, Pascal Viné.

«Nous traversons une période difficile, compliquée avec beaucoup d'interrogation des personnels sur le devenir de l'Office lui-même», a observé M. Vinet.