Un essai nucléaire nord-coréen serait «une provocation», dit Ban

Avec Reuters

— 

Ban Ki-moon a déclaré lundi qu'un nouvel essai nucléaire nord-coréen serait «un acte de provocation» contraire à la résolution 2094 en la matière du Conseil de sécurité des Nations unies. Pour le secrétaire général de l'Onu et ancien ministre des Affaires étrangères de la Corée du Sud, Pyongyang ne peut pas continuer à défier l'autorité du Conseil de sécurité et de la communauté internationale.

«La République démocratique populaire de Corée (RPDC, Corée du Nord, NDLR) ne peut pas continuer ainsi, défiant l'autorité du Conseil de sécurité et défiant directement la communauté internationale», a-t-il dit lors d'une conférence de presse à La Haye. Ses propos ont été diffusés par le biais du bureau des Nations unis à Genève.  A Séoul, le ministère des Affaires étrangères a démenti lundi s'attendre à un quatrième essai nucléaire imminent de la part du Nord comme l'a rapporté un journal sud-coréen.