Femen: Trois militantes remettent le haut

FÉMINISME rois militantes aux seins nus ont décidé de quitter l'association en France...

Bérénice Dubuc

— 

Les activistes ukrainiennes de Femen défilent à Paris pour l'ouverture de leur centre d'entraînement international, le 18 septembre 2012.
Les activistes ukrainiennes de Femen défilent à Paris pour l'ouverture de leur centre d'entraînement international, le 18 septembre 2012. — Alexandre Gelebart / 20 Minutes

Plusieurs militantes de Femen en France ont décidé de quitter l'association. Selon France Inter, six adhérentes auraient décidé de jeter l’éponge après l’action de mercredi devant la Grande Mosquée de Paris.

Jointe par 20 Minutes, Inna Shevchenko a confirmé ces défections. «C’est vrai, trois militantes de Femen France ont pris cette décision.» Cependant, l’activiste ukrainienne dément tout rapport avec l’action menée mercredi par plusieurs militantes, dont des Femen tunisiennes, devant la Grande Mosquée de Paris. «Elles n’ont pas participé à l’action de mercredi. Elles nous avaient rejointes il y a peu de temps et n’ont participé qu’à l’entraînement», souligne-t-elle.

«Ce n’est pas la première fois que des personnes décident de quitter Femen. Nous acceptons les personnes qui veulent nous rejoindre, mais aussi que certaines veuillent partir», a encore expliqué Inna Shevchenko à 20 Minutes. «Chaque semaine nous avons une douzaine de nouvelles militantes qui nous rejoignent au Lavoir Moderne. Elle suivent notre entrainement et participent à certaines de nos actions. Mais nos actions sont provocantes, et il arrive que certaines se rendent compte du danger à ce moment-là.»