Pierre Bergé veut des préservatifs dans les collèges

© 2013 AFP

— 

Le président du Sidaction, Pierre Bergé, a interpellé jeudi sur RTL le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon pour demander des préservatifs gratuits dans les collèges et les lycées.
Le président du Sidaction, Pierre Bergé, a interpellé jeudi sur RTL le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon pour demander des préservatifs gratuits dans les collèges et les lycées. — Kenzo Tribouillard afp.com

Le président du Sidaction, Pierre Bergé, a interpellé jeudi sur RTL le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon pour demander des préservatifs gratuits dans les collèges et les lycées.

«Monsieur le ministre, quand va-t-on dans les collèges, et je dis bien les collèges, et les lycées avoir des préservatifs gratuits ? Et quand va-t-on faire de vrais cours d'éducation sexuelle sur le sida ?», interroge M. Bergé.

«Aujourd'hui dans certains lycées, si on veut un préservatif, il faut aller le demander à l'infirmière. La démarche est très facile, comme vous pouvez l'imaginer», a-t-il poursuivi.

«Les résultats ne sont pas satisfaisants, il faut trouver le moyen de faire mieux», a reconnu sur RTL le ministre Vincent Peillon, sans répondre directement à la question. «95% de nos établissements disposent de ces distributeurs de préservatifs et il y a en plus des distributions souvent gratuites dans nos infirmeries», a-t-il poursuivi.

L'édition 2013 du Sidaction mobilise 20 chaînes de télévisions et radios de vendredi à dimanche.

Le sida tue 1,7 million de personnes par an dans le monde et 34 millions de personnes continuent de vivre avec le VIH dans le monde.

En France, de 15.000 à 30.000 personnes sont porteuses du VIH sans le savoir tandis que 6.100 personnes ont appris leur séropositivité en 2011, selon des données de l'Institut de veille sanitaire (InVS).