Violences à Amiens-Nord en août 2012: Neuf interpellations

POLICE Neuf personnes ont été interpellées ce mardi matin...

avec AFP

— 

Les policiers agissaient sur commission rogatoire d'une juge d'instruction chargée du dossier des violents affrontements entre jeunes et forces de l'ordre qui avaient fait 17 blessés parmi les policiers, parfois touchés par des tirs d'armes à feu, et des millions d'euros de dégâts.
Les policiers agissaient sur commission rogatoire d'une juge d'instruction chargée du dossier des violents affrontements entre jeunes et forces de l'ordre qui avaient fait 17 blessés parmi les policiers, parfois touchés par des tirs d'armes à feu, et des millions d'euros de dégâts. — Philippe Huguen AFP

Neuf personnes ont été interpellées mardi matin dans le cadre de l'enquête sur les violences dans le quartier d'Amiens-Nord - l'une des 15 zones de sécurité prioritaire ciblées par le gouvernement - les 13 et 14 août 2012, a-t-on appris de source policière.

Ces violents affrontements entre jeunes et forces de l'ordre, avec des tirs d'armes à feu, avaient fait dix-sept blessés parmi les policiers et des millions d'euros de dégâts.Les policiers avaient été blessés par des tirs de chevrotine et de mortier de feux d'artifice et par des jets de projectiles.

130 policiers et gendarmes mobilisés

Vingt voitures avaient été incendiées, 50 poubelles brûlées, ainsi qu'un restaurant de collège, un centre de gymnastique et une école maternelle, alors que l'éclairage public du quartier a été mis hors service. Les vitres d'un poste de police du quartier avaient également été brisées et trois vols de voiture avec violences avaueu lieu dans la nuit, selon la préfecture.

Quelque 130 policiers et gendarmes mobiles, assistés du Raid et du GIPN (groupe d'intervention de la police nationale), ont mené cette opération ce mardi matin.