«Manif Pour tous»: Revivez la journée de dimanche en direct

Julien Ménielle, avec Matthieu Goar sur place

— 

Les manifestants contre le «mariage pour tous», à Paris, le 24 mars 2013.
Les manifestants contre le «mariage pour tous», à Paris, le 24 mars 2013. — A. GELEBART / 20 MINUTES
>> Vous êtes sur place? Envoyez-nous vos photos, vidéos et témoignages à reporter-mobile@20minutes.fr

Ce live est désormais terminé. Pour retrouver «notre reportage au coeur de la Manif pour tous», cliquez ici.
21h08: La manifestation «a échappé aux organisateurs», dénonce le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

21h01: Le malaise de Christine Boutin
Les images de ont circulé toute l'après-midi sur twitter avant que l'information ne soit confirmée en début de soirée: Christine Boutin a fait un malaise. «J'ai été complètement gazée», a-t-elle expliqué sur BFM TV, réclamant «la démission du préfet de police de Paris». C'est bien elle que l'on voit étendue sur le sol ci-dessous.
20h36: Les Champs-Élysées évacués
La police procède à l'évacuation de plusieurs centaines de manifestants qui ont investi les Champs-Élysées malgré l'interdiction.

20h13: «Certains ont déjà posé le campement pour la nuit»
Témoignage de Marion, internaute de 20 Minutes: «La Manif pour tous bloque toujours les Champs Élysée au nombre de plusieurs milliers. Les fumigènes et les pétard se lancent. Certains ont déjà posé le campement pour la nuit: des jeunes, des adultes les familles de France surtout.»

20h08: Des manifestants ont réussi à défiler sur les Champs-Élysées
Malgré les CRS, des manifestants sont parvenus à accéder et à défiler sur l'avenue parisienne interdite, selon notre journaliste sur place.

20h06: Les explications de Frigide Barjot
«S'il y a eu des débordements, c'est parce qu'il n'y avait pas assez de place.» Frigide Barjot a dénoncé sur BFM TV les dérapages, mettant par ailleurs en cause des «excités» qui avaient «volé des t-shirts de la Manif pour tous», mais s'en est pris à Manuel Valls et à la Préfecture de police, qui ont interdit le trajet par les Champs-Élysées et l'accès à la place de l'Étoile.
19h36: Les chiffres de la police font rire Frigide Barjot
Les chiffres de participation annoncés par la police sont «risibles», a affirmé ce dimanche soir Frigide Barjot, membre de l'organisation de la «Manif pour tous».
19h04: Les premières images de leur utilisation par les forces de l'ordre ont été publiées
(Photo AFP)
Si ça a chauffé place de l'Étoile, ça semble calme en queue de cortège

Photo envoyée par une internaute de 20 Minutes

18h38: Nadine Morano semble contester le chiffres avancé par la Préfecture de police de Paris
300.000 manifestants selon la police, 1,4 million selon les organisateurs. L'analyse de Nadine Morano.
18h31: Jean-Luc Romero et les enfants «boucliers»
Alors que Jean-François Copé a demandé des comptes au gouvernement concernant l'uitlisation de sgaz lacrymogènes contre des familles, Jean-Luc Romero dénonce de son côté l'embrigadement des enfants et leur utilisation comme «boucliers» dans la manif.
18h12: Les CRS bloquent totalement l'accès à la place de l'Étoile
Selon notre journaliste sur place, les CRS ont désormais choisi de bloquer totalement l'accès à la place.


17h58: De nouveaux incidents
Des échauffourrées ont eclaté entre la police et quelques manifestants dans une rue proche de la place de l'Étoile selon BFM TV.

17h54: La police annonce 300.000 personnes

17h40: La «Manif pour tous» accuse le GUD et la frustration
Les débordements? «Nous avons vu passer une vingtaine de types du GUD», a affirmé à 20 Minutes un membre de l'organisation. «Il y avait aussi quelques personnes qui sont calmes d'habitude, mais ils sont tellement frustrés...», a justifié la même source.

17h38: Les organisateurs espèrent que la police va arrêter les fauteurs de troubles
«Quelques individus provoquent les forces de l'ordre, nous espérons que les policiers vont les arrêter vite», ont-ils indiqué au micro, selon notre journaliste sur place.

17h23: Jean-François Copé demande des comptes
Le président de l'UMP a interpellé le gouvernement qu'il accuse d'avoir gazé des familles.

16h59: «Hollande, démission»
Toujours massés aux abords de la place de l'Étoile, les manifestants réclament désormais la démission de François Hollande.

16h53: Les organisateurs avancent le chiffre d'1,4 million de manifestants
16h49: Les «anti» se défendent sur Twitter
16h34: Un âne nommé Christiâne
Les manifestants exhibent un âne baptisé du prénom de la garde des Sceaux.
16h21: Les manifestants tentent de rejoindre les Champs Elysées
La Manif pour tous tente de passer en force. Malgré les forces de l'ordre, les manifestants tentent de rejoindre les Champs Elysées, qu'ils avaient initialement choisi comme trajet pour leur cortège, sans recevoir l'autorisation.

16h17: Tirs de lacrymogènes
Les gendarmes mobiles ont tiré des gaz lacrymogènes à plusieurs reprises pour «maintenir les manifestants» contre le mariage pour tous à Paris, qui voulaient accéder aux Champs-Elysées, selon l'AFP.


La «Manif pour tous», manifestation des opposants au mariage pour tous, s'est élancée ce dimanche en début d'après-midi à Paris. Après s'être vu refuser leur trajet initial, qui devait les voir descendre les Champs Elysées, les manifestants ont emprunté l'avenue de la Grande Armée et sont remontés jusqu'à la place de l'Étoile, où des heurts ont éclaté.