Un RER attaqué par une vingtaine de jeunes à Grigny

FAITS DIVERS Les voyageurs de la rame ont été détroussés de leur argent et effets personnels...

avec AFP

— 

Un groupe d'une vingtaine de jeunes a attaqué une rame du RER D samedi au niveau de la gare de Grigny-Centre dans l'Essonne, agressant plusieurs passagers, a-t-on appris lundi de sources concordantes.
Un groupe d'une vingtaine de jeunes a attaqué une rame du RER D samedi au niveau de la gare de Grigny-Centre dans l'Essonne, agressant plusieurs passagers, a-t-on appris lundi de sources concordantes. — Miguel Medina AFP

Un groupe d'une vingtaine de jeunes a attaqué une rame du RER D samedi au niveau de la gare de Grigny-Centre dans l'Essonne, agressant plusieurs passagers, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Samedi vers 22h, entre 20 et 30 personnes ont attaqué un RER stationné en gare de Grigny-Centre. Ils sont entrés dans la rame et s'en sont pris aux gens qui s'y trouvaient pour les forcer à leur remettre portables et argent, a expliqué une source policière. Une dizaine de personnes ont été agressées. «J'étais dans le RER en direction de Corbeil-Essonnes, et à Grigny nous avons entendu beaucoup de bruits et de cris et nous avons vu des gens courir sur les quais», a déclaré à l'AFP un jeune homme sous couvert d'anonymat.

«Une attaque de diligence de l'époque moderne»

Après avoir tiré le signal d'alarme, les jeunes gens, qui avaient le visage dissimulé, sont passés de wagon en wagon et ont attaqué «le plus de monde possible», a-t-il expliqué. «Moi j'ai pris un coup de poing et du gaz lacrymogène dans les yeux. Ils ont arraché le sac à main de mon amie et m'ont pris mon argent. C'était rapide, violent et cela avait l'air très organisé», a ajouté ce jeune homme, étudiant à Evry. «Cela ressemble à une attaque de diligence de l'époque moderne», a estimé la source policière. «De cette ampleur, ce n'est pas habituel.»

Le commissariat de Juvisy a été chargé de l'enquête.