Neige et verglas: Quel est le meilleur équipement pour conduire en hiver?

INTERVIEW «20 Minutes» a posé la question à Eric Carton, directeur de l'école de conduite sur glace de Flaine, en Haute-Savoie...

Propos recueillis par Bérénice Dubuc

— 

C'est la météo, et pas le calendrier, qui dicte l'utilisation de pneus hiver.
C'est la météo, et pas le calendrier, qui dicte l'utilisation de pneus hiver. — g.varela/20minutes

Les pneus hiver bientôt obligatoires? C’est la proposition qu’a fait le député UMP de Lozère Pierre Morel-A-L’Huissier au lendemain de l’épisode hivernal qui a semé la pagaille sur les routes de France cette semaine. Mais, les pneus hiver sont-ils si efficaces? Passage en revue des matériels qui existent avec Eric Carton, directeur de l'école de conduite sur glace de Flaine, en Haute-Savoie.

Comment peut-on s’équiper pour conduire sur neige ou verglas?

Il y a quatre catégories d’équipements, dont trois homologués: le pneu hiver, le pneu hiver clouté et les chaînes. Le quatrième équipement, ce sont les chaînes textiles ou «chaussettes à neige». Elles ne sont pas homologuées. Cela ne veut pas dire qu’elles sont inefficaces, mais seulement que l’on peut être arrêté et risquer une amende lorsque l’on circule sur une route avec le panneau de signalisation «chaînes à neige obligatoires».

Quelles sont leurs spécificités?

Les chaînes classiques permettent de se sortir d’un mauvais pas, de franchir une côte quand il y a beaucoup de neige, mais on ne peut pas rouler beaucoup avec, et la vitesse est limitée à 25 à 30km/h. Le pneu hiver possède pour sa part une gomme qui ne durcit pas lorsqu’il fait froid. Cela lui permet d’épouser le peu de granulométrie, d’aspérités qu’il rencontre sur neige ou glace, et donc de conserver toute son adhérence, à la différence d’un pneu classique, dont la gomme durcit lorsque les températures sont basses.

Le pneu clouté possède les mêmes caractéristiques que le pneu hiver, mais avec en plus des clous en alu ou en acier qui permettent d’avoir une adhérence encore meilleure sur revêtement glacé ou enneigé. Cependant, ils sont sujets à règlementation: on ne peut pas rouler avec toute l’année, mais seulement du samedi précédent le 11 novembre au dernier dimanche de mars, et il est interdit de rouler à plus de 90km/h avec.

Quant aux chaînes textiles, elles sont composées d’un revêtement spécifique, un genre de filet qui se fixe autour du pneu grâce à des élastiques. Elles permettent une adhérence efficace, même supérieure au pneu hiver sur la neige, et permettent de rouler jusqu’à 50km/h sur les routes enneigées.

Quel est l’équipement le plus efficace selon vous?

Sans hésitation, le pneu hiver. Il n’y a que des avantages. Leur coût est à peu près équivalent aux pneus été aujourd’hui. Le seul inconvénient qu’on pourrait pointer serait le fait de devoir changer de pneus.

Pensez-vous que les pneus hiver doivent devenir obligatoires?

Absolument. Au mois d’août, lorsqu’il y a de l’orage, nous ne roulons pas avec des pneus lisses, mais avec des pneus été, pourvus de sculptures pour évacuer l’eau qui s’accumule sur les routes lors des orages. Il y a une réglementation, pour que la sécurité des usagers de la route soit optimale. Pourquoi cela n’existe-t-il pas pour l’hiver? Si cela était le cas, comme en Allemagne, il n’y aurait jamais eu les problèmes qu’on a connus ces derniers jours.