Le lait de soja déconseillé pour les bébés

Audrey Chauvet

— 

Pas de soja dans le biberon: l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a publié jeudi un avis pour alerter les parents sur les risques pour les bébés de consommer des boissons autres que le lait maternel ou ses substituts.

Les bébés exposés à des carences

Les laits végétaux en particulier, à base de soja, d'amande ou de riz, sont fortement déconseillés avant 1 an car «ils ne permettent pas de couvrir intégralement les besoins nutritionnels spécifiques des nourrissons», estime l'Anses. Contrairement au lait maternel ou ses substituts à base de protéines végétales ou animales, ils peuvent exposer les bébés à des carences qui ont un impact majeur sur la croissance durant la première année de la vie.

Un usage exclusif de lait végétal peut «entraîner en quelques semaines un état de malnutrition ou des désordres métaboliques sévères pouvant conduire à des complications infectieuses et aller jusqu'au décès de l'enfant», écrivent les auteurs de l'avis.