Inégalités de salaires hommes/femmes: Najat Vallaud-Belkacem promet des sanctions dans les six mois

SOCIETE «La suppression des exonérations des cotisations sociales reste une piste sérieuse», estime la ministre...

avec AFP

— 

La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem promet des sanctions dans les six mois aux entreprises qui ne luttent pas efficacement contre les inégalités de salaires hommes/femmes.
La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem promet des sanctions dans les six mois aux entreprises qui ne luttent pas efficacement contre les inégalités de salaires hommes/femmes. — Alain Jocard AFP

La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem promet des sanctions dans les six mois aux entreprises qui ne luttent pas efficacement contre les inégalités de salaires hommes/femmes.

«Les inégalités de salaires à poste égal ne représentent que 9%. Ce sont les plus insupportables», déclare la ministre, interrogée dans le Parisien/Aujourd'hui en France à l'occasion de la Journée de la Femme.

«Jusqu'à 1% de la masse salariale»

«Quand nous sommes arrivés au pouvoir, la moitié des entreprises n'avait même pas encore fait l'effort de rédiger un diagnostic, comme la loi l'exige», assure-t-elle. «En décembre dernier, nous avons changé les procédures de contrôle sur les entreprises pour les rendre plus efficaces.»

«Il y aura des sanctions dans six mois si rien ne se passe», martèle Najat Vallaud-Belkacem, précisant que ces sanctions «pourront aller jusqu'à 1% de la masse salariale». «Cela devrait être dissuasif!», s'exclame-t-elle.

Evoquée pendant la campagne présidentielle par François Hollande, «la suppression des exonérations (des cotisations sociales ndrl) reste une piste sérieuse», affirme-t-elle encore.