Affaire Ajimi: Au moins deux des policiers condamnés se pourvoient en cassation

avec AFP

— 

Au moins deux des policiers de Grasse (Alpes-Maritimes) condamnés à des peines de prison avec sursis pour leur implication dans la mort, lors d'une interpellation musclée, du jeune Hakim Ajimi en 2008, se sont pourvus en cassation, a indiqué leur avocat ce vendredi, interrogé par l'AFP.

Hakim Ajimi était mort asphyxié le 9 mai 2008 lors de son interpellation, les deux policiers auxquels il résistait ayant comprimé sa cage thoracique et pratiqué une clé d'étranglement autour de son cou avec trop de force et durant trop longtemps, selon les rapports d'expertise médicale.

Le 24 février 2012, les deux policiers de la Bac avaient été reconnus coupables d'homicide involontaire et le policier municipal de non-assistance à personne en danger par le tribunal correctionnel de Grasse. Une condamnation confirmée lundi par la cour d'appel d'Aix-en-Provence.