Viande de cheval: Inspections de la DGCCRF chez Comigel et Spanghero

SANTE Deux des entreprises impliquées dans le scandale...

M.P. avec AFP

— 

L'entrée de l'usine Spanghero, à Castelnaudary (Aude), le 10 février 2013.
L'entrée de l'usine Spanghero, à Castelnaudary (Aude), le 10 février 2013. — R. GABALDA / AFP

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) mène ce lundi des inspections dans plusieurs entreprises, notamment au siège de Cogimel à Metz et  au siège de Spanghero, à Castelnaudary, dans le cadre du scandale de la viande de cheval retrouvé dans différents produits annonçant du boeuf.

Comigel est la PME qui a fabriqué les produits mis en cause dans plusieurs enseignes, soit sous marque Findus, soit sous marque de distributeurs. Spanghero est l’entreprise qui a fourni la viande à Comigel. Elle se défend en assurant avoir acheté du bœuf, certificat à l’appui, et fait remonter l’erreur en amont. Spanghero affirme avoir toujours respecté la réglementation en la matière.

Une enquête en cours

«Les équipes sont sur le terrain dans les entreprises qui nécessitent des contrôles à la suite du déclenchement de l'affaire de la viande de cheval. Elles sont dans plusieurs endroits en ce moment, dont Metz et Spanghero depuis ce matin», a expliqué à l'AFP un responsable du service enquête de la DGCCRF.

Une enquête judiciaire étant en cours, ce responsable n'a pas souhaité préciser les autres entreprises concernées par ces inspections.

Stéphane Le Foll, accompagné du ministre de l'agroalimentaire Guillaume Garot et de celui de la Consommation Benoît Hamon, recevront l'ensemble de la filière pour une réunion à Bercy à 16H30. M Benoît Hamon s'entretiendra dans la foulée, à 18H30, avec les associations de consommateurs.